Neufmois.fr » Mon bĂ©bĂ© » Ma vie de maman » 9 questions de maman qui te trottent toujours dans la tĂȘte

9 questions de maman qui te trottent toujours dans la tĂȘte

Devenir maman, c’est une sacrĂ©e Ă©tape. On a souvent des moments de doute, d’incomprĂ©hension voire de panique devant ce petit ĂȘtre que l’on aime tant, mais qui n’est pas toujours facile Ă  gĂ©rer. Dans notre esprit, c’est souvent le grand huit. Avec des questions en pagaille, surtout quand c’est notre premier enfant. Et on aimerait vraiment bien avoir des rĂ©ponses car parfois on est vraiment dĂ©semparĂ©es !

Je me demande si tous les enfants sont capricieux ou c’est juste le mien ?

Lorsque notre enfant ne veut pas manger, dit non Ă  tout ce qu’on lui propose, se roule par terre lorsqu’on refuse qu’il joue avec le pot de miel, ou qu’il mange du chocolat en plat principal, d’un coup, nous, mamans, sortons de nous-mĂȘmes. En spectatrices des pleurs et autres hurlements qui viennent vriller nos oreilles, nous regardons cet petit diablotin d’un air dĂ©tachĂ© en nous demandant : « Mais tous les enfants ont-ils Ă©tĂ© fabriquĂ©s sur le mĂȘme modĂšle ? ou bien le mien a un dĂ©faut de fabrication ? » Il a Ă©tĂ© livrĂ© avec le mode « caprices » intĂ©grĂ© et je n’ai pas le bouton off. Oui parfois, vraiment, on se demande si c’est juste notre loulou qui fait des caprices ou si tous les enfants sur cette terre font tourner la tĂȘte de leurs parents ?

Je me demande si saucisses-frites, ça compte pour un repas?

L’heure du repas : un vrai casse-tĂȘte. AprĂšs une journĂ©e de travail, lorsqu’on rentre fatiguĂ©e d’avoir planchĂ© sur des tonnes de dossiers, il est vrai que nous prĂ©fĂ©rons consacrer un peu de temps Ă  jouer avec notre enfant, Ă  le cĂąliner ! Mais as-tu remarquĂ© comme l’heure du repas arrive vite ? Et c’est toujours le mĂȘme refrain ! Car notre loulou a faim et nous le fait savoir. LĂ , nous dĂ©cidons de lui prĂ©parer une bonne recette Ă©quilibrĂ©e Ă  base de lĂ©gumes, qui finit…par terre ! RĂ©sultat : c’est le chat qui mange ta bonne purĂ©e. En dĂ©sespoir de cause, tu sors l’arme ultime : knacki-frites. La solution gagnante ! Ton enfant est ravi ! Toi, tu as la paix ! Ça compte pour un repas, vu qu’il mange ?

Comment je vais l’occuper pendant deux heures ?

Passer du temps avec notre enfant, ĂŽ joie, bonheur 
 jusqu’à ce qu’une petite voix dans notre tĂȘte vienne nous dire sournoisement : « Oui mais comment vas-tu l’occuper pendant deux heures ? ». Car petit chou a beau ĂȘtre une marmotte, le reste du temps, il est un peu collĂ© Ă  nous comme une bernique Ă  son rocher. Avoue que parfois tu angoisses Ă  l’idĂ©e de te retrouver seule avec loulou car tu dois dĂ©ployer des trĂ©sors de crĂ©ativitĂ© pour l’occuper, vu qu’il ne reste pas concentrĂ© plus de 15 minutes sur une activitĂ©. La solution ? PrĂ©voir plein de petites activitĂ©s du type gommettes autocollantes, collage, promenade pour ne pas lasser bĂ©bĂ©, histoires et contes Ă  raconter.

Suis-je une bonne mĂšre ?

La question ultime que nous nous sommes toutes posĂ©es (moi plusieurs fois). Suis-je une bonne mĂšre ? Car parfois, quand bĂ©bĂ© fait des caprices, nous rejette, ne veut pas nous embrasser, nous sommes dĂ©sespĂ©rĂ©es et on se demande ce qu’on a pu rater dans son Ă©ducation. Et on en a parfois gros sur le cƓur quand notre enfant se montre dur aprĂšs une dure journĂ©e de travail.

Pourquoi elle arrĂȘte pas de pleurer alors qu’elle a tout ?

Alors que loulou a tout ce qu’il veut (du chocolat, des jouets en pagaille), il se montre dur, dit non Ă  tout, bref nous en fait voir de toutes les couleurs. On a parfois du mal Ă  comprendre ce qui ne va pas chez lui alors qu’il a tout ce qu’il veut. Et quand il se met Ă  pleurer, on est parfois dĂ©semparĂ©es de ne pas comprendre la raison de ses pleurs.

Il ne fait plus de bruit, fait-il une bĂȘtise ?

As-tu dĂ©jĂ  remarquĂ© cette facultĂ© qu’a ton enfant de passer du bruit au silence ? Attention, car ce silence mĂȘme s’il est bienfaisant n’augure jamais rien de bon… D’autant que tu sais parfaitement que ton bambin n’en est pas Ă  son premier coup d’essai. BĂȘtise numĂ©ro un : prendre une bouteille d’eau minĂ©rale et rĂ©curer le salon. BĂȘtise numĂ©ro deux : crayonner la table et le salon. BĂȘtise numĂ©ro 3 : mettre son doudou dans la cuvette des toilettes (c’est du sacrĂ© vĂ©cu je vous assure !), bĂȘtise numĂ©ro 4 : enlever tous les vĂȘtements de son armoire s’il peut le faire
 Depuis Ă  chaque fois que tu ne l’entends plus, tu te demandes s’il n’est pas en train de te relooker le salon !

Quel mensonge trouver pour que belle-maman ne vienne pas ?

Lorsque ton cher et tendre rentre le soir et qu’il te dit : « Au fait chĂ©rie, dimanche, j’ai invitĂ© ma mĂšre Ă  manger », d’un coup, tu te sens pĂąlir. Parce que nous mamans, les week-ends, on a envie de passer notre temps libre Ă  faire autre chose que la cuisine pour belle-maman (en tous las cas pour ma part). Surtout qu’on sait bien comment ça se passe : des coups d’Ɠil par-ci pour voir l’état de propretĂ© de ta maison, des critiques sur les vĂȘtements de ton enfant du type : « C’est pas trĂšs en raccord les couleurs », bref, on n’est pas forcĂ©ment enchantĂ©es Ă  l’idĂ©e de la recevoir des fois. Surtout qu’on aimerait bien traĂźner en pilou pilou toute la journĂ©e cheveux dressĂ©s sur la tĂȘte parce que la brosse est trop loin et qu’on a une la flemme ! Alors oui, on ouvre le tiroir des gros bobards de son esprit : « ChĂ©ri, ça ne va pas ĂȘtre possible ! je crois que j’ai un dĂ©but de gastro ! »

Toutes les mamans n’ont plus de vie ou c’est juste moi ?

Depuis que je suis maman, il faut reconnaĂźtre que je n’ai pas vraiment une minute Ă  moi et vous les filles ? Du matin jusqu’au soir, c’est la course et notre petit bout est parfois exigent le filou ! Bref, on a parfois l’impression d’ĂȘtre dĂ©passĂ©es et de ne plus avoir de vie. C’est auto, mĂ©tro, boulot, dodo ! Moins de sorties, moins de temps pour les loisirs, c’est parfois dur Ă  gĂ©rer psychologiquement non ? Et souvent on se demande si c’est pareil pour les autres mamans ou si l’on est juste mal organisĂ©es ?

Mais pourquoi il ne veut pas s’occuper tout seul ?

Quand comme moi, tu es une maman qui travaille chez toi et tu dois garder ton petit bout toute une journĂ©e, c’est la panique ! LĂ  tu te demandes pourquoi ton enfant aime tant ta prĂ©sence et pourquoi il a envie de t’aider Ă  rĂ©diger en tapant sur ton ordinateur des « xxxxzzz » dĂšs que tu as le dos tournĂ© et que ta rĂ©union skype va commencer dans 5 minutes avec un gros chef. Mais pourquoi ne veut-il pas s’occuper tout seul ?

À lire absolument