Neufmois.fr » Mon bĂ©bĂ© » Ma vie de maman » Quel modĂšle parental quand le pĂšre ou la mĂšre est absent ?

Quel modĂšle parental quand le pĂšre ou la mĂšre est absent ?

Les deux parents ont un rĂŽle important dans le dĂ©veloppement des enfants. Nos enfants ont besoin des deux modĂšles. Mais comment faire quand l’un des deux parents est absent de l’univers de nos petits ?

DĂ©finir le rĂŽle des parents, voilĂ  une tĂąche ardue ! Evidemment il ne se rĂ©duit pas Ă  quelques cĂąlins et biberons. Les parents servent aussi de modĂšle Ă  partir desquels les enfants se construisent. Mais comment grandir quand un des deux parents est absent comme c’est de plus en plus souvent le cas ?

On a coutume de dire qu’en grandissant les petits garçons s’identifient plus Ă  leur pĂšre, mĂȘme s’ils ont besoin de la tendresse d’une maman. Les petites filles sont trĂšs sensibles Ă  l’amour de leur mĂšre mais ont aussi besoin de la prĂ©sence de leur pĂšre. Si papa ou maman ne vit pas prĂšs des enfants, qui remplira ces rĂŽles ? Le papa cĂ©libataire ou la maman solo se voit bien souvent dans l’obligation de tenir les deux rĂŽles. Mais ils ne doivent pas se substituer complĂštement au parent absent en l’éradiquant de la vie de l’enfant.

Nos enfants ont besoin d’équilibre

MĂȘme si nos enfants ont peu ou pas de contacts avec le parent absent, ils y pensent quand mĂȘme. Il est important pour eux que l’image du parent absent ne soit pas totalement effacĂ©e de leur quotidien. Nos enfants ont besoin de savoir comment est l’autre parent, comment il aurait rĂ©agi face Ă  telle situation. Il faut l’évoquer de temps Ă  autre, leur dire pourquoi lui il est lĂ  et pas son pĂšre ou sa mĂšre. L’enfant doit ĂȘtre rassurĂ© : la responsabilitĂ© du dĂ©part de l’autre parent ne lui incombe pas et le lien de filiation ne peut ĂȘtre rompu mĂȘme si le couple a Ă©clatĂ©. MĂȘme si l’autre parent ne s’occupe pas de ses enfants, ceux-ci ont bien un papa et une maman.


Pour les aider Ă  construire leur personnalitĂ©, nos enfants ont besoin d’avoir des contacts avec d’autres adultes. Difficile pour une maman cĂ©libataire de se transformer en pĂšre ou l’inverse ! Il n’est pas question non plus de surprotĂ©ger nos petits pour combler le vide que laisse l’autre parent. N’hĂ©sitons pas Ă  Ă©largir le cercle amical et familial de nos enfants. Ils trouveront, par ce biais, le modĂšle du parent qui leur manque. Si nos enfants ont des liens forts avec un proche, nous pouvons lui demander d’ĂȘtre symboliquement le parrain ou la marraine de nos enfants. Ces personnes pourront faire des activitĂ©s exclusivement fĂ©minines ou masculines avec nos enfants quand le pĂšre ou la mĂšre ne font plus partie de leur vie.


À lire absolument