La Saint Valentin, une très vieille tradition

Bien qu’on soit seule, avec l’arrivée du printemps, le cœur se réchauffe. Le 14 février, jour de la fête des amoureux, nous rend triste et heureuse à la fois. En effet, même si elle est connue comme « la fête des amoureux », rien ne nous empêche de la fêter avec notre petit bout. Mais d’où nous vient donc cette tradition ?

Bien qu’on fasse beaucoup de bruits autour de ce saint, St Valentin, considéré aussi comme le patron des amoureux, est quelqu’un de bien mystérieux. Qui étaient-ils donc ? Les historiens ne sont pas vraiment d’accord sur le sujet, car il y aurait sept saints chrétiens prénommés Valentin, célébrés le 14 février.

Une origine obscure

Le Saint Valentin qui s’associe le plus à la fête des amoureux est celui qui était médecin, devenu prêtre à Rome au IIIe siècle. En l’an 268, l’empereur Claude II, qui trouvait que les hommes mariés faisaient de mauvais soldats à cause de la dépendance de leur famille, fit abolir le mariage. Mais les jeunes fiancés continuèrent à venir trouver en secret Saint Valentin pour recevoir la bénédiction du mariage.

Le prêtre fut donc arrêté et emprisonné pour désobéissance. Pendant sa captivité, Saint Valentin se lia d’amitié avec Julia, une jeune aveugle qui était la fille de son geôlier. D’après le geôlier, un miracle se produit: sa jeune fille retrouva la vue grâce à St Valentin. Juste avant d’être exécuté, le prêtre offrit à la jeune fille des feuilles en forme de coeur avec un message et le signa « de ton Valentin ». Mort en martyr, décapité à Rome un 14 février en 270, il fut enterré sur la voie Flaminienne où on lui rendit culte.

Mais une autre version rappelle qu’à l’époque romaine, on fêtait aussi à cette date-là la fécondité et la fertilité ainsi que Les Lupercales, en l’honneur de Lupercus, protecteur des champs et des troupeaux.

La Valentine, quelques mots doux…

Quoiqu’il en soit, après la mort de Saint Valentin au IIIe siècle, la Valentine, message d’amitié, fit alors son apparition. La coutume du message amoureux gagna l’Angleterre au XIVe siècle. Au siècle suivant, Charles d’Orléans, après 25 années de captivité en Angleterre, ramena cette tradition en France : le jour de la Saint Valentin, le fiancé devait envoyer à sa bien-aimée un message plein d’amour et de tendresse. Cette coutume fut même instituée à la Cour de France. Mais ce n’est qu’en 1496 que Saint Valentin fut officiellement reconnu comme le patron des amoureux.


Au XVIIIe siècle, des Valentines, décorées de coeurs et de cupidons, apparurent dans toute l’Europe. Au XIXe siècle, les Valentines étaient la façon la plus romantique de déclarer son amour et les premières Valentines imprimées avec des poèmes firent leur apparition. Aujourd’hui, cette fête est aussi devenue l’occasion d’offrir des fleurs, des chocolats, des bijoux, de s’échanger des mots tendres, de dîner au restaurant ou d’aller au cinéma en amoureux aux cours des années suivantes. De nos jours, les amoureux se réservent cette journée pour faire des choses à deux et font de leur mieux pour que cela ait un sens autre que commercial.

La fête des amoureux… et de l’amitié

Aujourd’hui, dans la plupart des pays occidentaux, la Saint Valentin est considérée principalement comme la fête des amoureux. Mais à cette occasion nous pouvons aussi dire à nos amis toute l’affection que nous leur portons. Tant mieux pour les célibataires qui verront là l’occasion de passer une soirée conviviale ! En Amérique, la Saint Valentin tend de plus en plus à devenir la fête de l’amitié. Dans les familles, les enfants et les parents s’échangent cartes ou lettres.

Alors qu’on soit en duo ou en solo, la Saint Valentin, on la fête comme on aime !
Bonne Saint Valentin à toutes !

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire