Neufmois.fr » Mon bĂ©bĂ© » Ma vie de maman » La mĂ©diation familiale

La médiation familiale

Si Ă  ses dĂ©buts, la mĂ©diation familiale Ă©tait destinĂ©e aux couples en procĂ©dure de divorce, elle a bien Ă©voluĂ© depuis. Aujourd’hui, elle vise Ă  maintenir les liens de filiation entre parents et enfant et Ă  Ă©viter d’aggraver les conflits existants. Le mĂ©diateur offre bien des avantages


La mĂ©diation familiale a fait ses dĂ©buts aux Etats-Unis dans les annĂ©es 80 et depuis elle revĂȘt une dimension internationale. Ce terme n’est pas toujours apprĂ©ciĂ©, car pour beaucoup elle signifie une incapacitĂ© des parents Ă  s’entendre, donc un Ă©chec. Il y a aussi la perception d’avoir une ingĂ©rence Ă©trangĂšre dans les affaires de la famille. Pourtant, elle n’est qu’une dĂ©marche visant Ă  conserver les liens de filiation (parents, couple
) et limiter la casse.

Chaque personne a le droit de faire appel Ă  un mĂ©diateur familial, pourtant, on a souvent recours Ă  ces professionnels parce que le juge ou l’avocat nous l’a fortement conseillĂ© ou imposĂ©. Comme un mĂ©decin, le mĂ©diateur familial est tenu par le secret professionnel et contrairement Ă  un psy, il ne fait pas de thĂ©rapie Ă  long terme ou individuelle. Le mĂ©diateur est dĂ©tenteur d’un diplĂŽme national dans les disciplines juridiques, psychologiques ou sociologiques. Les adultes sont les premiers concernĂ©s quand on parle de mĂ©diation.

Elle s’adresse Ă  tout type de couples et de familles : mariĂ©s, recomposĂ©s, divorcĂ©s, pacsĂ©s, monoparentales
 Quant aux problĂšmes, ils vont des conflits familiaux aux problĂšmes de couple en passant par les dĂ©cĂšs, l’éloignement et les questions patrimoniales. La mĂ©diation familiale peut prendre une dimension internationale quand l’un des parents ou enfants rĂ©side dans un pays Ă©tranger. Avant le dĂ©but d’une mĂ©diation, le coĂ»t pour chaque parent est calculĂ©. Ce montant peut ĂȘtre pris en charge par la CAF (Caisse d’allocation familiale). Les sĂ©ances d’information sont cependant gratuites. MenĂ©es par un mĂ©diateur familial, elles visent Ă  introduire le concept de mĂ©diation au sein de la relation des personnes concernĂ©es.


La mĂ©diation ou la rĂ©conciliation se fait toujours en terrain neutre. Si les enfants sont concernĂ©s, ils bĂ©nĂ©ficient de sĂ©ances individuelles, puis seront appelĂ©s Ă  assister aux derniĂšres sĂ©ances avec les parents. La prĂ©sence des enfants vise seulement Ă  rappeler l’engagement des parents Ă  maintenir de bonnes relations.

La mĂ©diation familiale ne doit pas ĂȘtre vue comme le dernier ressort pour rĂ©soudre un conflit ou encore la solution qu’on envisage Ă  contrecƓur. Toute mĂ©diation nĂ©cessite la coopĂ©ration de tout un chacun et le mĂ©diateur reste un professionnel neutre. MĂȘme si ses dĂ©cisions n’ont pas force de loi, elles visent Ă  renforcer les liens. Il est donc plus que nĂ©cessaire de les mettre en vigueur. Et beaucoup sont couronnĂ©es de succĂšs et Ă©vitent la rupture.
 


À lire absolument