Le 8 mars : honneur aux femmes du monde entier

Lorsque les femmes de tous les continents, souvent divisées par les frontières nationales et par des différences ethniques, linguistiques, culturelles, économiques et politiques, se réunissent pour célébrer leur Journée, elles peuvent voir, si elles jettent un regard en arrière, qu’il s’agit d’une tradition représentant au moins 90 ans de lutte pour l’égalité, la justice, la paix et le développement.

La Journée internationale de la Femme est l’histoire de femmes ordinaires qui ont fait l’histoire; elle puise ses racines dans la lutte que mènent les femmes depuis des siècles pour participer à la société sur un pied d’égalité avec les hommes. Dans l’antiquité grecque, Lysistrata a lancé une "grève sexuelle" contre les hommes pour mettre fin à la guerre; pendant la Révolution française, des Parisiennes demandant "liberté, égalité, fraternité" ont marché sur Versailles pour exiger le suffrage des femmes.

L’idée d’une Journée internationale de la femme s’est au tout début fait jour au tournant du XIXe et du XXe siècles, période caractérisée dans le monde industrialisé par l’expansion et l’effervescence, une croissance démographique explosive et des idéologies radicales.

"Courageuse Ingrid, tu mérites la liberté"

Le thème choisi pour célébrer cette journée rend hommage à une femme courageuse dont l’histoire a marqué l’actualité de tous les médias pendant très longtemps : Ingrid Betancourt.

Nous constatons, aujourd’hui, l’état d’urgence sur Terre, c’est l’expression qui convient le mieux par les temps qui courent. Pour cela, les femmes s’engagent et se battent pour apporter un peu d’humanité dans ce monde d’hommes, certaines d’entre elles se sont engagées en politique pour faire passer leurs convictions pour des belles causes : Paix, Liberté, Ecologie… Bref, il faut des femmes fortes pour le bien du monde.


L’une d’entre elle a été faite prisonnière le 23 février 2002 en pleine campagne électorale pour les présidentielles du pays où elle avait choisi de consacrer son énergie pour son projet d’une civilisation de paix… avec pour toile de fond la lutte contre la corruption et le trafic de drogue. Après plus de 2191 jours de captivité et compte tenu des nombreux mails demandant de tout tenter pour soutenir le processus de libération d’Ingrid Betancourt, il a été décidé que le thème 2008 serait consacré à sa libération.

Il serait, en effet, inconcevable que cette femme extraordinaire, forte et courageuse, qui n’a cherché durant sa vie de liberté que le bien des autres, finisse sa vie ainsi. Cette opération est conduite en accord avec le comité de soutien officiel à sa libération.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire