Neufmois.fr » Mon bĂ©bĂ© » Allaitement » Le sevrage, Ă©tape par Ă©tape !

Le sevrage, Ă©tape par Ă©tape !

L’erreur lorsqu’on reprend le travail ou dĂ©cide simplement d’arrĂȘter d’allaiter notre petit ange est de croire que le sevrage peut ĂȘtre l’histoire de quelques jours ! Et bien non, il faudra plutĂŽt faire preuve de douceur et de patience pour lui faire accepter un tel changement dans son alimentation.

Etape I : on fait ami-ami avec le biberon !

Notre chérubin doit commencer par s’habituer à téter autre chose que notre sein. Il faut lui donner de temps en temps du lait maternel dans un biberon. Il se peut qu’il refuse et se mette à pleurer. C’est à ce moment qu’il faudra se montrer calme et patiente. Il est primordial de ne jamais le forcer, il risquerait de se braquer et de refuser plus encore le biberon. Il ne faut pas plus céder face à son refus en lui donnant immédiatement après le sein ! Une bonne alternative consiste à lui changer les idées et à réessayer quelques minutes après. Une fois qu’il se sera habitué à téter autrement, nous pourrons passer à l’étape suivante.

Etape II : on l’initie au goût

Une fois que bébé sera habitué au biberon, il faudra l’initier au goût du lait de substitution. Malin, il reconnaîtra facilement qu’il ne s’agit pas du doux nectar dont il s’abreuve depuis le jour de sa naissance ! Lui proposer son nouveau lait à la tasse, en petites quantités lui permettra de connaître son goût et d’être moins surpris lorsque le biberon en contiendra.

Etape III : on remplace, tout doucement…

Il s’agit maintenant de remplacer ses tétées quotidiennes par des biberons de lait infantile. Cette étape peut prendre plusieurs semaines. Loulou ne se laissera pas faire aussi facilement ! Les spécialistes conseillent de remplacer une des tétées par du lait infantile. Déjà habitué à Monsieur Biberon, il sera moins réticent. Si cela ne fonctionne pas immédiatement, il ne faut surtout pas forcer bébé. L’idéal est de retenter l’expérience quelques minutes plus tard ou si cela ne fonctionne vraiment pas, au repas suivant. Puis pendant 4, 5, 6 jours ou plus, un biberon de lait infantile viendra remplacer la tétée (toujours la même). Puis, en suivant toujours le même rythme, 2 biberons prendront la place de 2 tétées… Et ce jusqu’à ce qu’il accepte le lait infantile à tous les repas. Lorsque la première tétée de la journée est remplacée par un biberon de lait de substitution, bébé est sevré.

Derniers conseils

Ne jamais forcer un enfant ! Depuis sa naissance, maman = manger ! Pour qu’il ne s’attende pas à nous voir le nourrir, il suffit de demander au papa de lui donner ses premiers biberons. Petite astuce : le lait tiède lui rappellera le lait maternel.
Bousculons ses habitudes, mais dans la plus grande douceur !

À lire absolument