Constipation : les solutions existent

Une constipation est le plus souvent liée à une mauvaise hygiène alimentaire. Généralement, quand notre enfant est constipé continuellement, il y a de fortes chances pour qu’il ne consomme que peu de laitages, de fruits et de légumes frais et ne boive, sans doute, pas assez d’eau. En changeant les habitudes alimentaires, on résout la plupart des cas de constipation chronique.

La constipation est une diminution de la fréquence des selles, ces dernières étant souvent dures. Nous pouvons parler de constipation quand la fréquence des selles est inférieure à une par jour avant six mois, trois par semaine après six mois et deux par semaine chez le grand enfant. Mais plus encore que la fréquence des selles, il est plus important de veiller à ce que leur émission ne soit pas douloureuse.

En effet, l’émission des selles dures peut être douloureuse. C’est pour cela que la constipation doit être traitée rapidement sous peine de la voir empirer: si bébé associe aller au pot et douleur, il va chercher à retarder au maximum le moment de sa souffrance. La constipation n’en sera que plus importante. Elle est le plus souvent d’origine fonctionnelle, c’est-à-dire, qu’elle est le résultat d’un facteur indirectement lié à l’organisme. Par exemple, si bébé prend des médicaments, ces derniers peuvent entraîner un ralentissement du transit. Mais gardons en tête que la constipation est dans la majeure partie des cas due à un régime alimentaire inadapté.

Modifier l’alimentation de bébé

Les causes les plus fréquentes de constipation sont dues à un problème nutritionnel. Dans ce cas, une correction diététique permet de trouver une solution à la constipation de notre enfant. Nous pouvons commencer par diminuer le nombre d’aliments contenant des sucres rapides (bonbons, etc.), augmenter la quantité d’eau dans son alimentation et le faire manger plus de fibres.


Certains aliments facilitent le transit. Nous pouvons privilégier le jus d’orange ou de pruneaux, mais en gardant en tête que les fruits sont mieux que les jus. L’idéal serait d’inciter notre enfant à consommer un laitage à chaque repas (lait, yaourt, petit suisse, fromage blanc), matin, midi, pour le goûter, soir ; des légumes cuits ou crus à chaque repas ; des fruits à volonté aux repas ou entre les repas. Il vaut mieux également limiter les aliments pouvant induire une constipation tels que le riz, les carottes, les coings ou les bananes, encore que ceux-ci n’ont un effet constipant que pris en grande quantité.

Il est déconseillé d’utiliser des laxatifs pour notre nourrisson. En particulier des laxatifs locaux comme les suppositoires à base de glycérine. Cette substance est irritante à long terme et peut entraîner des rectites sérieuses. Si son état ne s’améliore pas, le mieux est de consulter son pédiatre qui nous donnera des conseils diététiques personnalisés. Si bébé est au biberon, il pourra nous conseiller un autre lait, une eau minérale particulière pour la préparation des biberons ou des adjuvants alimentaires. Il existe toujours une solution adaptée afin d’éviter que cette situation ne devienne chronique.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire