Neufmois.fr » Mon bĂ©bĂ© » Allaitement » Allaiter jusqu’Ă  quel Ăąge ?

Allaiter jusqu’Ă  quel Ăąge ?

Le fait d’allaiter permet Ă  bĂ©bĂ© de profiter des qualitĂ©s nutritionnelles et immunologiques irremplaçables que contient le lait maternel. Cependant, nous ne pourrons pas continuellement alimenter notre enfant au sein. Il viendra un moment oĂč nous devrons le sevrer.

Qu’importe la raison : reprise de l’activitĂ© professionnelle, fatigue ou tout simplement parce que bĂ©bĂ© grandit ; il vient une heure oĂč nous nous retrouvons devant l’inĂ©vitable- arrĂȘter l’allaitement.

L’Organisation mondiale de la santĂ© (OMS) prĂ©conise l’allaitement exclusif jusqu’à l’ñge de six mois. Elle stipule que l’enfant bĂ©nĂ©ficie d’une bonne croissance, d’un bon dĂ©veloppement et d’une santĂ© optimale. Toujours selon cette institution, bĂ©bĂ© n’a besoin d’aucun autre apport alimentaire avant cet Ăąge. Seuls les vitamines, minĂ©raux ou mĂ©dicaments peuvent lui ĂȘtre administrĂ©s en gouttes ou sous forme de sirops.

Pas d’ñge prĂ©cis pour arrĂȘter l’allaitement


GĂ©nĂ©ralement, c’est Ă  partir de ses six mois que notre enfant aura besoin d’autres aliments. Cette phase est trĂšs dĂ©licate pour le nourrisson, longtemps habituĂ© exclusivement au lait maternel. La diversification alimentaire doit donc se faire en douceur, sans prĂ©cipitation. Mais il se peut aussi que notre petit grandisse sainement nourri au sein au-delĂ  de cette tranche d’ñge. L’OMS encourage d’ailleurs l’allaitement jusqu’à deux ans. Mais en cas de carence, des aliments solides doivent ĂȘtre introduits dans les repas sans pour autant abandonner le lait maternel.

Ne pas se culpabiliser

Toutefois, bon nombre de mĂšres se voient dans l’incapacitĂ© de nourrir bĂ©bĂ© au sein uniquement pendant si longtemps. En effet, qu’il ait deux mois ou quatre mois, il arrive que nous devions revoir son mode d’alimentation. Que la dĂ©cision se prenne suite Ă  notre retour au bureau vers le dĂ©but du quatriĂšme mois du petit ou Ă  cause d’un allaitement qui ne se passe pas si bien que ce que nous pensions
arrĂȘter l’allaitement se fait rarement sans un petit pincement au cƓur ou un sentiment de culpabilitĂ©. Pourtant, il faut savoir que mĂȘme si bĂ©bĂ© n’a Ă©tĂ© allaitĂ© qu’une semaine, il en tirera dĂ©jĂ  de grands bĂ©nĂ©fices !
Quel que soit l’ñge auquel l’arrĂȘt de l’allaitement a lieu, cette dĂ©cision n’est pas toujours facile Ă  vivre pour certaines. Pour d’autres en revanche, elle est synonyme de libertĂ© : libertĂ© de manger ce qu’elle veut, de pouvoir confier bĂ©bĂ© Ă  une tierce personne plus facilement.

Prendre son temps pour sevrer bébé


Au bout de quelques temps, notre enfant sera ravi de dĂ©couvrir de nouvelles saveurs et de nouvelles textures
 Alors si le sevrage doit avoir lieu, il faut que ce soit sans complexe ! Le mieux est d’introduire les nouveaux aliments progressivement, qu’il s’agisse de nourriture solide ou de lait industriel.

Dans tous les cas, la zen attitude s’impose ! Et pour cela une rĂšgle : s’organiser Ă  l’avance pour faire de notre mieux pour que la transition se passe sans heurts pour le bien-ĂȘtre de bĂ©bĂ©. Allaitement mixte ou 100 % biberons, lait maternel que nous aurons pris le soin de congeler ou lait industriel
 bref des dĂ©cisions capitales qui ne doivent pas ĂȘtre prises Ă  la derniĂšre minute. Et pour cause, il faudra du temps Ă  notre enfant pour s’habituer Ă  la nouvelle saveur et au nouveau moyen de le nourrir.


À lire absolument