Mangeons des fibres !

Il n’y a pas mille solutions pour améliorer son transit intestinal : il faut manger des fibres. Solubles ou non, les fibres sont des substances d’origine végétale, essentielles pour le bon fonctionnement de notre intestin.

Notre train de vie moderne a beaucoup modifié notre alimentation. Nous privilégions davantage les laitages et les viande. Les fibres sont les grandes perdantes dans ce changement alimentaire. Pourtant, elles sont indispensables pour éviter tout problème de transit et pour nettoyer notre tube digestif.

Constipation, paresse intestinale et ballonnement sont des signaux que nous lance notre corps pour nous avertir que notre alimentation présente une carence en fibres. Ce qui implique que notre intestin n’est pas suffisamment hydraté et que nous n’évacuons pas nos résidus comme il conviendrait.

Comment s’y prendre pour améliorer notre transit ?

Le plus important est d’augmenter notre consommation en fibres progressivement, sinon gare aux flatulences et ballonnement. Pour un bon transit, nous avons en effet besoin de 30 g de fibres dans notre corps tous les jours, outre les 1.5 litres d’eau et la pratique d’un sport. Dans un premier temps, nous pouvons commencer par ajouter des aliments riches en fibres dans notre petit déjeuner. Par exemple, un fruit, des raisins secs ou des céréales au son. Petit à petit, au cours des principaux repas, au lieu de dévorer un délicieux dessert au chocolat, nous pouvons le troquer contre un fruit frais, accompagné d’un laitage. Et sans en faire trop et tout de suite, nous pouvons commencer par varier la composition de nos repas : des légumes cuits à chaque plat principal, des crudités à chaque repas, deux fruits frais par jour, sans oublier des céréales et des légumineuses. Le plus important est de varier notre consommation en fibres.


Où trouver des fibres ?

Les aliments riches en fibres sont les pruneaux, les coings, les raisins et les abricots secs, les céréales au son, les haricots blancs cuits, les petits pois, les amandes et les légumes verts. Un bon transit passe automatiquement par une alimentation riche en fibres. Autant commencer tout de suite si nous sommes de celles qui connaissent les désagréments de la paresse intestinale. Et pensons à cet été, nous serons fiers de montrer un ventre tout plat !

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire