Non au bébé tyran !

L’éducation de notre tout petit n’est pas une mince affaire ! Pour l’aider à s’épanouir il ne faut pas se contenter d’appliquer à la lettre les consignes des bouquins. Il faut aussi composer et improviser avec son tempérament…

Dès les premiers jours, nous avons bien senti que notre bébé avait son petit caractère. Qu’il mette ses petits camarades au garde à vous ou ne rate pas une occasion de faire des bêtises, celui-ci s’est affirmé au fil du temps ! A nous de lui fixer des limites afin qu’il s’adapte à la vie en société. Que ce soit pour notre propre tranquillité ou pour celui des autres, un enfant a besoin d’être cadré afin de parer tout sentiment de plein pouvoir!

Meneur ou tyran ?

Notre petit est plutôt doué pour créer des liens sociaux et son charisme ne passe pas inaperçu dans la cours de récré ! Toujours entouré par une petite cours admirative, il peut tôt ou tard se laisser prendre au jeu et adopter un comportement dominateur. Il y a des signes qui ne trompent pas. Lorsque notre enfant voudra tout régenter, ne laissera aucune place à la frustration et se comportera en vrai dictateur avec ses petits camarades, il sera encore temps de réagir ! Tout commence à la maison où il ne faut surtout pas se plier aux volontés du petit despote. Pour l’aider à respecter les enfants de son âge, il pourrait pratiquer des activités en équipe afin de valoriser son esprit de solidarité.

Persévérant ou têtu ?

Il y a une différence entre vouloir terminer coûte que coûte un beau dessin et enjamber la rambarde de la fenêtre malgré toutes nos mises en garde ! Si notre petit est de ceux qui refuse obstinément de céder et n’en font qu’à leur tête tout en s’énervant, il n’y a pas de quoi le féliciter… Cela peut même se révéler dangereux pour lui. Dans ce cas, il faut se montrer ferme et lui expliquer les risques qu’il court. Le dialogue est primordial car notre enfant a besoin de comprendre pourquoi telle activité est interdite. Il est préférable qu’il comprenne qu’une interdiction n’est pas arbitraire mais a des justifications objectives. Nous pourrons également tenter de lui faire dire pourquoi il refuse de céder.


Créatif ou incontrôlable ?

Il y a ceux qui se contentent de faire de beaux dessins et ceux qui s’improvisent « apprentis sorciers » ! Ces derniers sont capables de repenser complètement les fonctions d’un objet ou d’un simple jouet. Très enrichissant certes mais parfois aussi, très dangereux. Il vaut donc mieux faire attention à ce qu’on laisse traîner à sa portée, même à notre sac à main.
Mais quelque soit le tempérament de notre enfant, il n’est pas nécessaire de fixer un nombre illimité de règles. Plus le nombre d’interdit sera important plus il sera difficile de les faire respecter et de les justifier. L’important est qu’il dispose d’un cadre bien défini qui lui permette de déterminer seul ce qui est interdit de ce qui est autorisé puis de faire la différence entre le bien et le mal.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire