Mon enfant mord : comment réagir ?

Les petits enfants mordent, c’est normal. C’est leur façon à eux de s’exprimer. Même s’il ne faut pas les encourager à continuer, il faut savoir quelle attitude adopter face à notre petit mordeur…

L’attitude que nous adoptons quand notre enfant mord est très importante. De notre réaction dépendra la sienne. C’est sûr que ses petites dents peuvent faire mal si elles se referment sur notre doigt ou notre joue. Surtout, nous ne devons pas le mordre en retour, il gardera en tête que tout le monde mord et que c’est une attitude normale. Il en oubliera même la douleur.

Quand notre enfant mord, c’est sa manière à lui d’exprimer ce qu’il ne peut dire par les mots. Il s’agit surtout d’une impulsion. Bien entendu, s’il est à la crèche, cela peut causer des ennuis. Les parents des enfants mordus ne verront pas cela d’un bon œil. N’oublions pas qu’un enfant qui mord ses petits camarades n’est pas un enfant mal élevé ou méchant. C’est un aspect que beaucoup de personnes négligent. Mais pas question pour autant de laisser notre enfant agir ainsi même par jeu.

Nous devons lui dire et lui faire comprendre qu’il ne faut pas mordre sans lui crier dessus. Une des manières de le lui faire comprendre est de lui montrer les traces que ses petites dents ont laissées sur nous et lui faire savoir que ses morsures font mal.

Nous montrer patientes mais fermes


A chaque âge, ses raisons. En grandissant, notre enfant se met à mordre pour faire passer ses émotions, mais si à l’âge de trois ans, il continue à le faire, même si nous lui avons expliqué qu’il fallait arrêter, nous devons alors consulter un médecin. Car en grandissant, cela restera une habitude qu’il gardera comme une façon de communiquer. Le pédiatre nous indiquera alors la marche à suivre. Mais nous pouvons également donner à notre enfant un cousin en lui expliquant s’il a envie de mordre et ne peut pas se retenir, il pourra se servir du cousin. Ainsi il se calmera et en plus il ne blessera pas les autres.

A force de patience, de persévérance et de fermeté, notre enfant comprendra, par rapport à notre attitude, que mordre, ce n’est pas bien. En ne l’encourageant pas et ne réagissant pas trop brusquement, peu à peu, il perdra de cette habitude et apprendra à canaliser son agressivité et son énergie autrement.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire