Neufmois.fr » Mon bĂ©bĂ© » Ma vie de maman » Panne sexuelle, pas si inhabituelle que ça !

Panne sexuelle, pas si inhabituelle que ça !

DĂ©pression, fatigue et stress dĂ» Ă  diffĂ©rentes situations peuvent provoquer des pannes sexuelles. Ce phĂ©nomĂšne est plus d’ordre psychologique que physique chez les femmes. La perte de dĂ©sir ne demande pas forcĂ©ment Ă  ĂȘtre guĂ©rie mais surtout Ă  ĂȘtre comprise


La panne sexuelle est souvent le résultat d’une trop longue période de stress ou de problème au sein du couple. Ces soucis peuvent avoir des répercussions sur les performances sexuelles. Il est alors important de les déceler et d’en parler afin de trouver rapidement une solution. Si les soucis d’ordre relationnel ou psychologique sont passés sous silence, cela peut avoir des effets sur la sexualité d’une femme, et par extension du couple aussi.

Un désaccord ou des difficultés auxquels le couple fait face peuvent se traduire par une baisse de libido ou même un refus d’avoir des relations sexuelles. Dans certains cas, après un accouchement, la femme retrouve difficilement le chemin vers les bras de son compagnon. Si tout se passe bien dans votre couple (d’un point de vue relationnel), le problème peut venir du fait que vous vous sentez plus mère qu’amante. Dans les deux cas, il est important d’ouvrir le dialogue avec votre compagnon. Si vous en ressentez le besoin, n’hésitez pas à avoir recours à un professionnel. Une thérapie pourra sans aucun doute vous aider.

Les traitements ?

Sur le plan physique, quand la perte de désir est évoquée, cela peut faire penser à l’absence de lubrification. Les femmes en souffrent quand elles ne ressentent plus de désir pour leur partenaire. Car c’est l’excitation sexuelle qui provoque l’humidification du vagin afin d’accueillir le sexe masculin. Avant d’avoir recours aux lubrifiants, prenez le temps de voir si le problème est autre que physique. Par exemple, essayez de savoir pourquoi vous n’éprouvez plus l’envie de faire l’amour. Est-ce parce que vous ne trouvez plus votre partenaire attirant ? Est-ce parce que vous avez peur de ressentir de la douleur ? Ou alors est-ce parce que vous ne tirez aucune satisfaction de vos ébats ? Il est aussi possible de se sentir déprimée ou alors de réagir suite à la prise d’un médicament.

Quelques fois le désir peut revenir lorsque vous recommencez, petit à petit, à faire des câlins. Comme le dit l’adage : « L’appétit vient en mangeant ». Si toutefois votre corps ne répond pas, vous pouvez utiliser des lubrifiants. Si l’excitation sexuelle est présente mais qu’il y a sécheresse vaginale, votre médecin peut vous proposer un traitement hormonal sous forme de crème ou de gel. Cela n’améliore toutefois que la lubrification, mais pas votre état d’esprit.

Les traitements que vous prescrira votre médecin sont une étape importante vers le retour à une vie sexuelle plus harmonieuse. Cependant, pour beaucoup de femmes, une prise en charge psychologique peut s’avérer utile. Mais le meilleur traitement reste le dialogue dans le couple.

À lire absolument