Neufmois.fr » Mon bĂ©bĂ© » Ma vie de maman » Panne sexuelle : Ă  nous aussi ça arrive !

Panne sexuelle : à nous aussi ça arrive !

La panne sexuelle au fĂ©minin n’est pas Ă  nĂ©gliger. Bien qu’elle ne soit pas aussi connue que les troubles de l’érection, elle reste nĂ©anmoins sĂ©rieuse et ne doit pas ĂȘtre prise Ă  la lĂ©gĂšre, ni ignorĂ©e.

La panne sexuelle ou le manque de désir et d’excitation sexuelle ne concerne pas seulement la gent masculine. Elle est aussi présente chez la femme. Elle se traduit par une sécheresse vaginale qui rend la pénétration douloureuse et difficile. Cette panne, si elle n’est pas prise en compte, peut entraîner une baisse, voire même une absence de libido.
Cette panne peut être causée par différents facteurs. Stress professionnel, mésentente au sein du couple,… Dans le cas particulier de l’après-accouchement, cette situation peut durer pendant une période plus ou moins longue. Il arrive qu’une jeune maman ait des difficultés à reprenne les relations sexuelles rapidement après son accouchement car s’adapter à son nouveau rôle de mère demande du temps. Le stress, la fatigue et les réveils nocturnes contribuent beaucoup à la perte de désir sexuel.
Toutefois, le manque de désir après l’accouchement n’est pas définitif. En général, au cours d’une pause avec son compagnon et loin des pleurs de son enfant, la femme retrouve peu à peu le désir. Cependant, certaines femmes ont du mal à associer leur rôle de femme, d’amante et de mère. C’est souvent cette situation qui se cache derrière un blocage et la perte de désir sexuel pour leur partenaire.

Je ne sais pas ce qui m’arrive, que puis-je faire ?

En général, les couples reprennent leurs activités sexuelles après le retour de couches, soit au bout d’un mois et demi après l’accouchement. Après l’examen gynécologique, quand la jeune maman est certaine que les relations sexuelles ne seront pas douloureuses, la vie de couple peut reprendre sans problème.
Ces activités seront mieux acceptées si le couple s’y remet progressivement. Prenez le temps de redécouvrir votre partenaire, il en fera de même. Sinon n’hésitez pas à le lui demander. Prolongez les préliminaires et faites la part belle aux caresses si la pénétration n’est pas encore possible, même après le retour de couches.

Si la panne reste trop longtemps à l’ordre du jour, cela peut avoir des répercussions sur votre couple. N’hésitez pas à en parler avec votre partenaire et à votre gynécologue. Bien que la panne masculine ait fait l’objet de nombreuses recherches et ait abouti à plusieurs solutions, la panne féminine commence à peine à devenir d’ordre public. Heureusement, cela ne laisse plus personne indifférent. Si vous vous retrouvez dans cette situation, parlez-en avec des professionnels, cela ne vous apportera que du positif !
 

À lire absolument