Faut-il supprimer le sel de l’alimentation des enfants ?

Le sel n’est pas conseillé dans l’alimentation des tout-petits. Mais en toutes petites doses, à partir de deux ans, il n’est pas néfaste. Quelles sont donc les vrais vertus du sel ?

Entre un et trois ans, nos petits commencent à découvrir les différents goûts qui font partie de leur alimentation. Nous avons tous un goût prononcé pour le sucré, mais le salé alors ? Même si le sel participe au plaisir du goût et que nos petits finiront par bouder les aliments fades, le sel ne doit pas devenir une habitude. Il doit être complètement banni dans les petits pots et autres plats déjà préparés.

Nous devons avoir la main très légère sur le sel tout en gardant en tête que le sel a des points positifs pour l’organisme de nos petits. Trop saler les plats des enfants, c’est sûr, c’est les exposer à des problèmes de santé dans l’avenir, tels que les risques d’hypertension de problèmes cardiovasculaires. Mais nous pouvons, par exemple, ajouter un peu de sel à l’eau de cuisson des légumes, jamais directement sur les aliments.

Le sel, c’est bien ?

Soyons honnêtes ! La vraie raison pour laquelle nous utilisons le sel dans notre alimentation et dans celle de nos enfants, c’est surtout parce que le sel relève le goût des aliments. Mais ce que nous oublions, ou que nous ignorons, c’est qu’il y a du sodium, des sels minéraux, de l’iode et du calcium dans le sel. L’iode et le calcium sont importants, voire même indispensables à la croissance de nos enfants.


A partir de leur première année, nos enfants commencent à dépenser plus d’énergie. Ils perdent, en conséquent, de l’eau. L’importance du sel n’est donc pas à écarter, car ce dernier stimule l’absorption d’eau et favorise sa rétention pendant les différents efforts. Il a donc des avantages et un rôle important dans l’alimentation quotidienne.

La quantité recommandée de sel dans l’alimentation de nos petits, de plus d’un an, est de 40 microgrammes par jour. Ce besoin est d’ailleurs généralement comblé sans que nous ajoutions du sel dans ses plats car il y a du sel dans le fromage et le pain qu’il consomme. C’est à partir de ses trois ans que nous pouvons faire des ajouts de sel aux aliments de notre enfant. Il nous faut savoir exploiter les vertus du sel sans toutefois en abuser !

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire