Actus : obésité, état des lieux

L’obésité infantile est de plus en plus présente dans notre société. Plus d’un enfant sur dix est obèse en France. L’obésité peut être mortelle et la prévenir est essentiel. Quelles en sont les causes et surtout comment nous y prendre pour que nos petits n’en souffrent pas ?

La situation en France concernant l’obésité infantile devient de plus en plus inquiétante. Devrons-nous comme chez nos voisins américains bientôt parler d’épidémie chez les enfants ? Vu le nombre croissant d’enfants en surpoids, des recherches sont en cours afin de trouver les vraies causes et surtout les remèdes à cette maladie. En France si le nombre d’enfants en surpoids continue à augmenter aussi rapidement, il faudra commencer sérieusement à nous inquiéter. Actuellement, un enfant sur dix est obèse en France et un enfant sur six se situe dans les milieux défavorisés.

D’après les enquêtes menées dans plusieurs régions, le nombre d’enfants obèses, entre 5 et 12 ans, est en nette hausse, 2 % de plus par an ! C’est-à-dire quatre fois plus qu’il y a 30 ans. Le problème, c’est que l’obésité est à l’origine de plusieurs maladies, telles que les maladies cardiovasculaires, l’hypertension et la mauvaise circulation du sang. Elle a également des répercussions graves sur la croissance des enfants.

Un mot d’ordre : on se bouge !


Les causes de l’obésité infantile ne sont pas uniquement génétiques : nos enfants sont de plus en plus sédentaires et ne dépensent pas assez d’énergie par rapport à ce qu’ils mangent. Pendant longtemps, nous avons pensé qu’un gros bébé est un bébé en bonne santé. Mais c’est dans les premières années de vie que nos enfants doivent apprendre à ne pas trop manger et surtout à bouger, à faire du sport pour se dépenser. Mais le meilleur des traitements pour l’obésité est la prévention.

Il faut garder un œil vigilent sur l’alimentation de nos petits et leur courbe de poids. Si nous ne faisons rien pour éviter que nos enfants prennent du poids anormalement ou les aider à perdre le surplus, le nombre d’adultes obèses augmentera dans les années à venir. Car il a été constaté que l’obésité infantile, si elle n’est pas soignée, perdure dans 80 % des cas à l’âge adulte.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire