Pourquoi ne faut-il pas saler les plats des enfants ?

Le sel fait partie de notre vie, aussi sûrement que le sucre. Il est présent dans tous les plats et à chaque repas. Mais est-il indispensable ? Nos enfants en ont-ils aussi besoin pour rehausser le goût de leurs repas ? A trop en user, il peut être néfaste à la santé de nos tout-petits.

Le sel a beaucoup de vertus mais si nous en usons à outrance, il peut avoir des conséquences assez graves. Pour épargner à nos enfants bien des soucis, le mieux est de ne pas l’introduire trop tôt dans leur alimentation. La raison de cette précaution est simple : les reins de nos enfants ne peuvent pas encore éliminer les excès de sel de leur organisme pendant les trois premières années de leur vie.

Le sel qui se trouve naturellement dans plusieurs aliments, sous la forme de sels minéraux, de sodium et de fluor suffit à satisfaire leur besoin. Si nous en rajoutons, et ils auront du mal à l’éliminer de leur système. Sans compter qu’il est aussi responsable de la hausse de la tension artérielle, et pas seulement chez les adultes.

A consommer avec modération


Pas de sel, pas de goût, pense-t-on souvent ! Il faut garder en tête que le sens du goût de nos enfants diffère du nôtre tout comme leurs besoins en sel. Même si nous pensons qu’un plat manque du sel, inutile d’en rajouter pour nos enfants, ils l’apprécieront quand même. C’est aussi pour cette raison que les plats préparés pour les petits ne sont pas salés.

En salant trop les plats de nos enfants, nous les incitons à adopter la même alimentation que celle des adultes, alors que leur métabolisme est différent. Manger trop salé provoque de l’hypertension et des maladies cardiovasculaires à l’âge adulte.
 

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire