Neufmois.fr » Mon bĂ©bĂ© » Allaitement » Le pouce, jusqu’Ă  quel Ăąge ?

Le pouce, jusqu’Ă  quel Ăąge ?

En principe, l’entrĂ©e Ă  l’Ă©cole maternelle incite notre enfant Ă  arrĂȘter de sucer son pouce, en mĂȘme temps qu’elle favorise son autonomie. Si toutefois il garde cette habitude, et a mĂȘme tendance Ă  l’utiliser plus souvent qu’avant, ne nous faisons pas de soucis. Cela ne va pas l’empĂȘcher de grandir et d’Ă©voluer par ailleurs! Chaque enfant possĂšde son propre rythme.

Avant trois ans, le fait de sucer son pouce est tout à fait normal et elle s’estompe habituellement petit à petit après cet âge. Si par contre elle persiste, elle peut parfois être le symptôme d’un malaise. Rares sont les enfants qui peuvent décider tout seul, qu’un beau jour c’en est fini. S’il ne peut s’endormir que de cette manière, laissons-le faire.

Au-delà de huit ans: il a besoin d’un coup de pouce !

Si à 8 ans, notre enfant continue à sucer son pouce, cela signifie clairement qu’il n’est pas du tout pressé de se débarrasser de son statut de "bébé". A cela plusieurs raisons. Il veut que l’on s’occupe plus de lui, à cause de l’agrandissement de la petite famille ou peut être qu’il rencontre des petits ennuis à l’école. Il a alors besoin d’aide.

Lui retirer les doigts de la bouche, lui faire des réflexions humiliantes en public, ne sert à rien. Cela risque surtout de le complexer et d’accentuer son besoin de téter pour se rassurer. Le sevrer brutalement de son pouce peut avoir des conséquences psychologiques. Il se cachera alors pour assouvir ce besoin et aura donc encore plus de mal à se défaire de cette habitude.

Un geste réservé à certains moments

En tête-à-tête, nous lui expliquerons qu’il est préférable de garder ce geste pour les périodes de repos et de détente à la maison. Trouvons-lui des activités qui l’occuperont, ne serait-ce que parce qu’il a besoin de ses deux mains libres pour participer aux activités que nous lui proposons. Par exemple, lui demander de tenir le livre d’histoire le temps de la lecture ? Nous pouvons aussi le dissuader en lui faisant part des conséquences, à long terme, de cette habitude. Faire ressortir qu’il grandit et que nous en sommes fiers l’aidera aussi. Les copains et copines de l’école se chargeront du reste. Petit à petit, il se débarrassera de cette habitude tout seul. Il a seulement besoin de motivation et de compréhension de notre part.

À lire absolument

Laisser un commentaire