Comment aider bébé à apprendre à marcher?

Ca y est, notre petit se dresse, se tient assis, rampe, se hisse, se stabilise sur ses petits pieds et un jour, pour notre plus grand bonheur… il ose faire ses premiers pas. L’étape de la marche de notre enfant commence dès le quatrième mois de sa naissance, au moment où il se met à ramper. Petit à petit, bébé se servira de ses propres astuces pour arriver à marcher. Sans le brusquer, nous pouvons aider notre enfant dans cette phase importante de son autonomie.

Aussi énergique qu’il a pu être dans le ventre, notre petit attend en moyenne son douzième mois avant de faire ses premiers pas. Certains enfants prendront un peu plus de temps, soit quatorze à dix-huit mois. Mais avant de franchir cette étape, l’apprentissage de la marche s’organise autour de cinq étapes. Au début, il se cramponnera aux meubles pour se mettre debout, puis il fera quelques pas en tenant les bords du parc, ensuite il tiendra notre main et celle de papa pour avancer, il passera après à une seule main voire même un seul doigt, pour enfin se lancer fièrement… tout seul.

Un mot d’ordre : ne pas le brusquer

Bien que notre bébé passera ce cap uniquement s’il est prêt, nous pouvons l’encadrer sans toutefois le brusquer. Le forcer risque de retarder son apprentissage. Une fois, qu’il se tient bien en équilibre, nous pouvons le stimuler avec des jeux, des paroles et en variant ses positions : couché à plat ventre pour qu’il ait un appui en se relevant, dans son transat ou dans son parc…

 

Nous pouvons lui proposer la main ou le doigt, mais rappelons-nous qu’il est encore très petit. Il faut donc veiller à ce qu’il ne lève pas trop son bras, ce qui risque de le fatiguer rapidement ou encore de lui faire perdre son équilibre. Si après un ou deux pas, bébé tombe, ne nous crispons pas et surtout ne le brusquons pas. Encourageons-le avec calme et tendresse, et invitons-le à se remettre debout et à recommencer.

 

Les chaussures du petit doivent également être adaptées à ses premiers pas. Evidemment, ce serait tellement plus simple de lui faire porter les chaussures presque neuves, mais déjà trop petites de son cousin. Seulement voilà, chaque enfant possède sa propre morphologie et une façon de marcher unique. Nous devons donc nous assurer qu’il trouve une chaussure à son pied… Mieux vaut investir dans une paire neuve.

Voir Aussi

Protégeons ses premiers pas.


Une fois que notre petit ange a appris à maîtriser son équilibre et qu’il a fait ses premiers pas, il est tout fier…il a réussi. Là, plus moyen de l’arrêter. Un bon encadrement passe également par un environnement sécurisant. Les zones à risques de la maison doivent vite être délimitées. Outre les prises électriques à éclipse, dont les orifices sont fermés en permanence, nous devons nous assurer que bébé n’est jamais seul surtout dans la cuisine. Les appareils électroménagers doivent être débranchés après leur utilisation et les manches des casseroles et poêles tournés vers l’intérieur. Et pour quelques temps, changeons notre décoration intérieure. Faisons de sorte qu’aucun meuble, particulièrement une chaise ou un canapé ne soit placé près de la fenêtre. Ça pourrait lui donner des idées, comme grimper dessus pour poursuivre son exploration.

 

 

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire