0-12 mois : tout ce qu’il comprend

Dès la naissance, il ne sert à rien de prêter à bébé des intentions qu’il n’a pas. Il réagit essentiellement en fonction de ses besoins alimentaires. On peut penser qu’il comprend nos demandes mais en fait il ne répond qu’à des stimuli familiers entendus quand il baignait dans notre ventre : notre voix, une mélodie…

Vers 2 mois, notre petit ange réagit à nos sollicitations. Il nous fixe bien droit dans les yeux lors de la tétée ou du biberon. Il nous fait même le bonheur de répondre à nos sourires. Il réagit à notre voix et a très vite compris que pour avoir ce qu’il voulait, il suffisait de pleurer ! A 3 mois, il répond aux sourires et est plutôt d’humeur joyeuse. A 4 mois, il est animé d’une très grande curiosité et reconnaît les objets familiers qu’ils se trouvent tout près ou loin de lui. A 5 mois, il attrape tout ce qu’il peut et ne supporte pas qu’on essaie de lui retirer l’objet de sa curiosité ! Il a très bien intégré que ses pleurs faisaient arriver maman et les nuances suivant ses besoins !

Il devient intelligent !

Vers 6 mois, il a conscience du monde qui l’entoure et sourit pour nous exprimer son bonheur. Il apprend la notion de frustration en réalisant l’existence de l’autre par son absence. Il reconnaît sa maman parmi tous et la préfère ! Il réagit positivement devant un visage familier mais se méfie devant celui d’un inconnu. A partir de cet âge, il commence à comprendre ce qu’on lui dit et sait même quand il a fait une bêtise ! Il améliore également sa connaissance des objets qui l’entourent. Vers 10 mois, notre loulou a fait des progrès fulgurants. Non seulement, il nous comprend mais il sait également s’exprimer avec des mots même si son vocabulaire est encore très limité. Il comprend des règles de jeu très simples comme celles de « cache-cache »… Il répond à son prénom et devient même poli ! Mais attention, il comprend tellement bien les choses qu’il peut nous montrer ses sentiments : jalousie, colère, frustration, angoisse…

Une vraie éponge !


Si bébé n’a pas encore les facultés pour comprendre précisément son environnement, il reste très dépendant des émotions de ses proches et de sa mère en particulier. Une maman stressée, nerveuse… transmettra son mal-être à son enfant. C’est pourquoi il est important de prendre du temps pour se détendre et faire la part des choses avant de s’occuper de son bambin. Tant qu’il est en bonne santé, qu’il se sent en sécurité dans des bras calmes et reposants, un enfant n’a pas de raisons de se sentir mal. Combien de jeunes mamans ont reconnu que les premiers bains de leur bébé ont été un véritable calvaire ? La raison est souvent très simple : la peur de mal faire est transmise au bébé. Résultat : il n’est pas rassuré et pleure !

 

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire