Soigner ses petites fesses comme une vraie pro !

Parce que les fesses de notre bébé méritent les meilleurs traitements au monde, la rédaction de mamanmagazine.com nous explique en 4 étapes comment devenir une pro de la puériculture !

Etape 1 : Changer
Il convient de changer bébé aussi souvent que nécessaire. En moyenne, 7 fois par jour et après les repas. Les urines et les selles qui macèrent trop longtemps dans la couche crée des réactions sur la peau à l’origine de l’érythème fessier. Pour le changer, il faut allonger notre chérubin confortablement dans un endroit propre à l’abri des courants d’air. On commence par décoller les attaches et ouvrir le pan avant qui s’utilise également pour enlever l’excédent de selles dans un mouvement allant du haut vers le bas. Puis, il suffit de replier la couche sous ses fesses. A l’aide d’un coton humide, le nettoyage s’effectue délicatement en allant toujours de l’avant vers l’arrière.

Etape 2 : Laver

Pour laver sa peau, on emploie un gant humide et propre ou du coton imbibé d’eau savonneuse. Un produit de toilette sans rinçage à appliquer à l’aide d’un coton ou bien une lingette peuvent aussi bien faire l’affaire. Le mouvement d’avant vers l’arrière, sans aller-retour reste de rigueur ! Lorsque les fesses de notre bébé sont parfaitement propres, on termine en les tamponnant délicatement avec une serviette propre afin d’enlever l’excédent d’humidité, notamment dans les plis.

Etape 3 : Sécher
Aussi souvent que possible, la peau de bébé doit pouvoir sécher à l’air libre. Outre le fait de laisser la peau de notre petit ange respirer, ce réflexe préviendra un éventuel érythème. Il faut juste veiller à ce qu’il ne soit pas dans un endroit trop ventilé. Il ne doit pas prendre froid ! L’idéal : une alèse parfaitement imperméable placée sous ses fesses pendant la sieste. L’été est aussi l’occasion pour lui de gambader les fesses au grand air. En plus la chaleur accentue l’effet de macération à l’intérieur de la couche alors n’hésitons pas à l’en libérer !

Etape 4 : Une couche propre
Maintenant que bébé est tout propre et tout frais, il a bien mérité une nouvelle couche. Dans un endroit propre et abrité, il suffit de le soulever en le tenant par les chevilles et de placer la couche sous ses fesses. S’il a des rougeurs, le médecin prescrira des produits en application locale. Enfin, on termine en fixant les attaches au niveau du nombril sans trop serrer et à la prochaine couche !


Petit truc : Toujours privilégier les grenouillères qui s’ouvrent entre les jambes. Ainsi nous n’aurons pas à déshabiller intégralement notre loulou à chaque change. Économie de temps et de décibels en perspective !

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire