Période de gastro-entérite, bébé en première ligne.

Ça y est, l’hiver s’installe et les épidémies de gastro-entérites d’origine virale aussi ! Votre bambin n’est évidemment pas passé à côté ; à la crèche les enfants partagent tout, même les virus !

Petit rappel : la gastro-entérite est une inflammation des muqueuses qui tapissent l’estomac et l’intestin. Elle est due généralement à un virus mais elle peut également provenir d’une intolérance alimentaire ou encore d’une bactérie. Il faut savoir que les enfants âgés de moins de quatre ans sont deux fois plus touchés que les autres.

Si bébé a ces symptômes : vomissements, nausées, diarrhées, forte fièvre, il a bel et bien une gastro-entérite. Soyez vigilant, ce genre de virus est assez traître, surtout chez les tout-petits. Ils ne mangent pas puisque rien ne passe et il se déshydrate. S’il urine moins, a une sécheresse de la peau, bouche et langue, un teint grisâtre et des yeux creux, il faut réagir vite !

Les bons réflexes pour aller mieux.

Emmenez bébé chez le pédiatre pour qu’il puisse prescrire les médications et vous de votre côté, réhydratez-le ! Donnez-lui à boire le plus régulièrement possible, mais pas seulement. Afin de rééquilibrer son organisme, vous pourrez lui donner en complément, une solution de réhydratation orale (SRO). C’est un mélange bien précis d’eau, de sels minéraux et de sucre. Ces SRO sont très efficaces et délivrées sans ordonnance. Elles peuvent également être remboursées par votre sécurité sociale si vous passez par le pédiatre.

Côté alimentation, si votre enfant a plus de six mois, il n’est pas recommandé de lui donner du lait. Par contre favorisez les soupes de légumes, les pâtes, le riz qui n’agresseront pas les parois de ses intestins. Privilégiez aussi les yaourts et les fromages fermentés qui restaureront sa flore intestinale.


On évite le réflexe ‘coca’ qui aggrave dangereusement les diarrhées. Bannissez également l’automédication, qui pourrait avoir des conséquences tragiques sur votre bébé. Il vaut mieux que la gastro-entérite ne soit pour votre bout de chou, qu’un mauvais moment à passer si elle est bien soignée.

A la maison, quelles sont les précautions à prendre ?

Il est obligatoire de vous savonner régulièrement les mains, c’est-à-dire avant et après vous être occupée de votre bambin (couches, biberon, etc.). Évitez de porter la tétine de votre enfant à la bouche ! Il est déjà en première ligne pour les virus et les microbes, ce n’est pas la peine de lui donner les vôtres. Même chose pour les couverts (cuillère, fourchette), s’il mange des petits pots. Enfin, si vous donnez encore le biberon, laver avec une brosse n’est pas suffisant, il faut stériliser jusqu’à cinq ou six fois.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire