Les vaccins conseillés

On connaît les trois vaccins obligatoires en France : les vaccins contre le Tétanos, la Diphtérie et la Poliomyélite. Mais à quoi servent tous les autres qui remplissent le carnet de santé de notre chérubin. La rédaction de mamanmagazine.com fait le point et nous permet d’y voir plus clair !

La coqueluche

La coqueluche est une maladie respiratoire extrêmement contagieuse qui se développe par épidémie. La contamination s’opère par voie respiratoire (projections lors de quintes de toux, éternuements…). Par conséquent, toute personne en contact direct avec les personnes infectées court le risque de développer la maladie.

La coqueluche touche les adultes comme les enfants, avec des effets plus dramatiques sur les plus sensibles (nourrissons, femmes enceintes, personnes âgées ou déjà malades). Elle se caractérise par des difficultés respiratoires, une toux persistante par quintes, sans fièvre. En France, la vaccination est recommandée dès l’âge de 2 mois. Trois injections interviennent alors à un mois d’écart, suivis de rappels entre 16 et 18 mois puis entre 11 et 13 ans.

Haemophilus influenzae

L’haemophilus influenzae B est une bactérie des voies aériennes supérieures à l’origine de diverses infections chez les nourrissons et les jeunes enfants. Les enfants de moins de 1 an sont plus sensibles à la bactérie. Au-delà de 5 ans, les risques diminuent amplement. Avant la découverte d’un vaccin, elle constituait l’une des premières causes de méningites graves chez les nourrissons. Elle est également cause d’infections respiratoires accompagnées de septicémie. C’est pourquoi le vaccin chez les jeunes enfants est très recommandé par les pédiatres. En général, la première injection a lieu à l’âge de deux mois. Trois vaccins interviennent alors à un mois d’intervalle. Le premier rappel a alors lieu un an plus tard, à 18 mois. Si l’enfant est vacciné entre 6 mois et un an, deux injections du vaccin suffisent. Et enfin, de 1 à 5 ans, comptez une seule dose. Au-delà, il y a une immunisation naturelle

Pneumocoque


Le pneumocoque est une bactérie présente dans les voies respiratoires (nez et gorge) des tout-petits et se transmet facilement d’un enfant à l’autre par le biais de projections de salive, de quintes de toux ou encore d’éternuements. Il s’agit de la première cause d’infection bactérienne chez les enfants de moins de 3 ans. La bactérie peut être à l’origine de nombreuses infections (otites, sinusites…). Les plus graves sont les pneumonies, les septicémies ou les méningites qui peuvent nécessiter des traitements lourds et une hospitalisation. Dès le 2ème mois, les nourrissons peuvent recevoir une première injection du vaccin. Deux autres ont lieu à un mois d’intervalle avec un rappel entre 16 et 18 mois

Le ROR

Les oreillons se caractérisent par l’inflammation et le gonflement des glandes salivaires. La rougeole se traduit par une éruption sur l’ensemble du corps accompagnée d’une forte fièvre… Et la rubéole se caractérise par une éruption généralisée mais modérée et une augmentation du volume des ganglions de chaque côté du cou. Ces trois maladies sont contagieuses et les risques de complications et d’épidémies incitent à la vaccination. Celle-ci est effectuée en association. La première dose est recommandée entre 12 et 24 mois. La deuxième doit avoir lieu un mois après.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire