Neufmois.fr » Mon bĂ©bĂ© » Les bons rĂ©flexes pour calmer les coliques de bĂ©bĂ©

Les bons réflexes pour calmer les coliques de bébé

Comme tous les soirs, c’est la crise Ă  la maison : bĂ©bĂ© pleure, se tortille dans tous les sens, devient tout rouge Ă  force de se contracter. MalgrĂ© tous les stratagĂšmes mis en place pour calmer votre bout de chou rien n’y fait
 Caprice ? Fatigue ? Maladie ? Et si c’était des coliques ?

Mettez des mots sur ses maux ! Votre bébé a des coliques, ce qui est normal au cours de ses trois premiers mois. Dus en partie à un excÚs de gaz intestinaux, ces désagréments ont également une origine psychique. Mais pas de panique, voici 10 trucs pour vous rassurer :

1. Prenez rendez-vous chez le pédiatre.
Mieux vaut consulter un pĂ©diatre qui pourra dĂ©celer la source du problĂšme. Il peut arriver que votre bĂ©bĂ© dĂ©veloppe une intolĂ©rance au lactose, ce qui entraĂźne gĂ©nĂ©ralement des reflux, des diarrhĂ©es ou encore des crampes d’estomac.

2. Trouvez la position qui soulage bébé.
A vous de trouver la position idĂ©ale pour que votre bambin se calme. Sur le ventre, Ă  califourchon sur un de vos bras, dans un berceau Ă  bascule, c’est Ă  vous de tester.


3. Apaisez bébé en massant son petit ventre.
Le massage va adoucir les tensions de votre petit bout, et amĂ©liorer son transit intestinal. DĂ©shabillez-le dans une piĂšce bien chauffĂ©e pour Ă©viter qu’il ne prenne froid, versez quelques gouttes d’huile d’arnica (moins allergĂšne que l’amande douce) dans la paume de vos mains, puis massez le ventre de bĂ©bĂ© dans le sens des aiguilles d’une montre. Moment de dĂ©tente en perspective.

4. Si vous allaitez, attention Ă  votre alimentation.
Les plats trop épicés, ou cuisinés avec des oignons agressent les intestins de votre nourrisson ! Faites bien attention à ce que vous mangez et soyez attentive aux réactions de votre petit bout. Favoriser les aliments qui ne lui donnent pas de coliques.

5. Testez l’effet bienfaisant des plantes.
Certaines femmes ayant bu une tisane de fleurs de camomille quelques heures avant de donner le sein, ont confirmĂ© l’effet relaxant sur elles-mĂȘmes mais aussi sur leur bĂ©bĂ©. Une recette qui est bonne Ă  retenir ! Si la tisane n’est pas votre truc, il existe aussi la version homĂ©opathique. Les « granules » de Camomilla notamment sont tout aussi efficaces.

6. Choisissez des petits biberons pour Ă©viter les coliques.
Votre petit affamĂ© avalera beaucoup moins d’air et par consĂ©quent, aura moins de coliques ! PrĂ©fĂ©rez les biberons de 125 ml plutĂŽt que les bib’ de 240 ml. Quant aux tĂ©tines, utilisez un petit dĂ©bit pour le premier Ăąge.


7. Installez bébé à la verticale.
Certains pĂ©diatres estiment qu’installer bĂ©bĂ© dans une position verticale pour lui donner son biberon, lui Ă©vite d’avaler trop d’air. Dans cette position, il souffrira moins de ballonnements et de gaz.

8. Ne le brusquez pas trop.
Saviez-vous qu’un nourrisson qui a beaucoup de coliques est gĂ©nĂ©ralement un hypersensible ? PrĂ©fĂ©rez alors le calme, la douceur et la tranquillitĂ© Ă  la stimulation via les peluches, les boĂźtes Ă  musique et autres jeux d’éveil.

9. Testez l’ostĂ©opathie.
Une solution efficace voire miraculeuse pour calmer les coliques de votre bout de chou et par la mĂȘme occasion, vos nerfs.

10. Relativisez, ce n’est pas grave.
Sachez que votre nourrisson est trĂšs sensible au stress et aux angoisses que vous dĂ©gagez. Ne culpabilisez pas, ce n’est qu’un mauvais moment Ă  passer ! Surtout, n’hĂ©sitez pas Ă  faire des pauses ! Prenez du temps pour vous, confiez votre bambin Ă  mamie et papy. En plus de faire des grands-parents heureux, vous vous sentirez nettement mieux et logiquement votre bĂ©bĂ© aussi.
 


À lire absolument