Les bons produits pour le change

Dans le sac à langer de bébé, il y a pèle-mêle des lingettes, du coton, trois laits différents et cinq pommades. Parce que nous ne voulons surtout manquer de rien ! Pour nous aider à alléger ce sac, un point sur les basiques s’impose !

L’eau savonneuse peut être utilisée pour nettoyer bébé lors du change. Nous préférerons un savon à PH neutre à utiliser avec un gant propre ou du coton.

Le lait de toilette sans rinçage s’utilise pour nettoyer les fesses de notre petite merveille. A l’aide d’un coton, nous l’utiliserons pour enlever les résidus de selles ou d’urine. Les laits de toilette sont souvent adaptés aux peaux sensibles. Certains présentent l’avantage d’être utilisable sur l’ensemble du corps de bébé mais aussi pour le démaquillage de maman !

Les lingettes sont des morceaux de tissus imbibés de produits nettoyants et hydratants. Elles sont en général utilisées lors du change de notre loulou pour nettoyer ses petites fesses. Elles sont hypoallergéniques, nettoyantes et super douces. En cas de doutes, une alternative à la lingette jetable est… la lingette lavable ! Plus écologique et pas moins pratique, elles sont réutilisables à volonté. Il suffit de les utiliser avec de l’eau ou du produit adapté à la peau de bébé et de les laver en machine.
Un petit dilemme entre couches en tissu et couches jetables ? Chacune a son avantage.

Les couches en tissu sont résolument plus économiques et écologiques. Mais les couches réutilisables ont évolué depuis les fameux carrés de tissu qu’on recouvrait d’un film plastique ! Elles n’ont désormais plus besoin de culottes de protection, sont fines et rapides à sécher, avec des fermetures modernes et des qualités absorbantes très efficaces. Pour les nettoyer, il suffit de les faire tremper dans de l’eau savonneuse additionnée d’huile essentielle de lavande. Ce qui aura pour rôle de les désinfecter de manière naturelle. Puis, il suffit de mettre les couches dans la machine à laver à 60°C et de les étendre. La plupart passe au sèche-linge mais celui-ci raccourcit la durée de vie des couches.

Les couches jetables sont certainement les plus pratiques mais aussi les plus onéreuses. Une fois souillée, il suffit de les jeter pour un budget annuel moyen de 500 à 600€ selon l’âge de notre bambin ! Certaines contiennent des lotions adoucissantes qui permettent de prendre soin des fesses de bébé. Pour celles qui veulent se donner bonne conscience, il existe des couches jetables écologiques fabriquées à partir de matières premières renouvelables.


Le talc est très fortement déconseillé. Il ne prévient ni ne soulage les rougeurs sur les fesses et peut même s’avérer dangereux. Il peut en effet s’infiltrer dans les poumons de votre loulou. Pour sécher les fesses de bébé, il est préférable de les tamponner délicatement avec une serviette propre en insistant sur les plis.

Les pommades sont recommandées en cas de rougeurs au niveau des fesses. Il en existe de toutes sortes, vendues en pharmacie ou en parapharmacie. Notre conseil : une fine couche de crème protectrice à l’oxyde de zinc ou de la vaseline pour isoler sa peau de l’humidité et soulager les maux de notre petit ange.
 

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire