La varicelle : ne pas gratter !

La varicelle est loin d’être une inconnue ! La plupart d’entre nous, l’a en effet contractée ! Des boutons apparaissent sur l’ensemble du corps et donnent une furieuse envie de se gratter. Oui mais à part ce symptôme, comment se manifeste cette maladie infantile bénigne ?

La varicelle qui est causée par le virus « varicelle-zona » est une infection très courante Elle n’est cependant pas très facile à déterminer dans les premiers jours. Les petits boutons rouges n’apparaissent qu’au bout de 2 ou 3 jours. Les signes sont « communs » : écoulement nasal, fatigue, perte d’appétit, douleurs musculaires et articulaires. Bref rien de très différent que les premiers symptômes d’un rhume. Jusqu’à ce que de petites tâches roses fassent leur apparition ! Rapidement elles se transformeront en cloques remplies d’eau.
Peu nombreux au début, les boutons recouvriront peu à peu tout le corps. Les premiers apparaissent sur le thorax ou à la racine des cheveux, pour ensuite s’étendre sur le buste, les jambes et les bras. Le visage est généralement moins touché. Les paumes des mains et des pieds sont épargnées.
Ces petites cloques sèchent pour former une croûte qui tombe au bout d’une semaine.

Un traitement adapté

La consultation du médecin traitant est bien évidemment la meilleure solution pour entamer un traitement adapté. Si votre tout-petit contracte la varicelle, ne lui donnez pas de l’aspirine car elle accroît le risque de syndrome de Reye, une maladie grave qui peut endommager le foie et le cerveau. Optez plutôt pour du paracétamol. Prenez également soin de sa peau. Votre enfant doit absolument éviter de se gratter, pour prévenir des infections qui peuvent êtres causées par des bactéries qui pénètrent dans la peau. Votre médecin pourra prescrire un traitement adapté qui soulagera notamment les démangeaisons.


Comment protéger son enfant contre la varicelle ?

Le meilleur moyen est encore et toujours le vaccin ! Si votre loulou n’est pas encore vacciné et qu’il entre en contact avec un autre enfant qui a contracté la maladie, il n’est pas trop tard pour pour une petite piqûre. Si un des membres de votre petite tribu a la varicelle, il y a de forts risques de propagation de la maladie. En effet, la transmission s’effectue en contact direct avec le virus. Un des enfants peut tout à fait attraper la maladie s’il touche une cloque ou le liquide qui en écoule. Il peut aussi l’attraper en rentrant en contact avec la salive du membre de la famille qui est infecté. Quoi qu’il en soit, une fois la varicelle diagnostiquée prenez toutes les précautions nécessaires pour limiter sa prolifération !

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire