Tout sur l’érythème fessier du nourrisson !

L’érythème fessier ? Ce sont ces petites rougeurs et irritations qui apparaissent sur les fesses délicates de notre petite merveille. Elles se localisent généralement aux endroits où la peau est en contact avec la couche. Pour les soigner, rien de mieux que de la douceur et de l’air frais !

 

Pourquoi ces fesses rouges ?


Le contact permanent de la peau de bébé avec la couche en plastique entraîne une irritation. Celle-ci est accentuée lorsque bébé n’est pas changé assez fréquemment. Le contact avec l’urine et les selles finit par irriter fortement sa peau. De plus, si la couche est trop serrée, le plastique crée une sorte d’effet de serre qui retient la chaleur et l’humidité et entraîne la macération des urines et des selles. Il y a alors une hyperhydratation de la couche superficielle de la peau qui la fragilise. Prolifération de germes et/ou de champignons en perspective ! Mais plus rarement, l’érythème peut avoir d’autres causes : des soins trop agressifs, des diarrhées ou la prise d’antibiotique, la percée des dents… Rien de bon pour les fesses de bébé !


Soigner ses petites fesses

Pour éviter toute irritation, rougeur voire infection, il est important de garder les fesses de notre pitchoun au propre. Il ne faut jamais le laisser trop longtemps avec la même couche, surtout lorsqu’elle est souillée. En moyenne, il faudrait le changer 8 fois par jour. Un peu d’eau savonneuse au pH le plus neutre possible suffit pour le nettoyer. Le choix des couches est aussi important : elles doivent être à sa taille et jamais serrées même sous prétexte d’éviter les fuites ! Elles doivent être très absorbantes et non allergisantes (pas de plastique, de caoutchouc…) Même si elles sont parfois plus chères, les fesses de notre petit ange en valent bien la peine. Et aussi souvent que possible, ses petites fesses devront respirer à l’air. Avant de mettre une couche propre, il faudra veiller à ce que ses fesses soient bien sèches. Le talc est à proscrire. Les spécialistes préconisent le séchage à l’air libre après avoir tapoté délicatement les fesses avec une serviette propre. Il est important de traiter rapidement l’érythème afin qu’il ne devienne pas source de développement microbiens. En cas de négligence, les rougeurs peuvent s’étendre au-delà des surfaces en contact avec la couche.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire