Deux ans de vaccins au programme !

Le programme est chargé pour bébé : onze vaccins sont recommandés au cours de ses deux premières années. Autant le préparer aux visites chez le pédiatre !

Le vaccin est un composé chimique ou un germe microbien introduit dans l’organisme et destiné à stimuler le système immunitaire afin qu’il s’immunise contre certaines infections. Les vaccins sont généralement faits à titre préventif, afin de prévenir l’apparition d’une maladie. Tout parent qui refuse l’injection d’un vaccin obligatoire (BCG et DT-Polio) à son enfant risque des sanctions comme le retrait de l’autorité parentale, la déscolarisation de l’enfant… Si l’enfant est fiévreux et/ou malade, il suffit de différer la date prévue du vaccin en respectant toujours un délai de 4 semaines entre les injections. Il ne faut jamais oublier les rappels, sans quoi les vaccins pourraient se révéler inefficaces.

A la naissance

– Tuberculose : la vaccination par le BCG dès la naissance est conseillée pour les nourrissons vivant dans un milieu jugé à risques. Néanmoins, elle reste recommandée dès lors que l’enfant est accueilli en collectivité (crèche, nounou, école…).
– Hépatite B : seuls les enfants nés de mère atteinte de l’hépatite B seront vaccinés dans les 24 heures qui suivent leur naissance. La deuxième dose sera injectée à 1 mois et la troisième à 6 mois. Un contrôle sérologique aura lieu à 7 et 12 mois.

A partir de 2 mois

Ces vaccins nécessitent trois injections à un mois d’intervalle :
Diphtérie, Tétanos, Poliomyélite, infections invasives à Haemophilus influenzae.
– Infections invasives à Pneumocoques : le vaccin est recommandé chez les sujets nourrissons en prévention des méningites notamment.
– Hépatite B : le vaccin contre l’hépatite est recommandé avant l’âge de 13 ans. Sa deuxième injection est faite un mois après. Un rappel a lieu 6 mois plus tard, puis tous les 2 ans.

A 6 mois

Grippe : le vaccin est recommandé à partir de 6 mois, uniquement pour les enfants dont l’état de santé le nécessite.

A partir de 9 mois

– Rougeole, oreillons, rubéole : la première injection du vaccin contre le ROR est recommandé à partir de 9 mois pour les enfants entrant en collectivité. Une 2ème injection sera faite entre 12 et 15 mois. Dans tous les cas, l’enfant devra avoir reçu toutes ses injections avant 24 mois.


Entre 16 et 18 mois

C’est le moment d’effectuer le premier rappel : Diphtérie, Tétanos, Coqueluche, Poliomyélite, infections invasives à Haemophilus influenzae, infections invasives à Pneumocoques

24 mois

Il est encore temps d’effectuer la deuxième injection de vaccin contre la rougeole, les oreillons et la rubéole. La deuxième dose doit être injectée avant les deux ans de l’enfant.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire