Bébé à la piscine ou en mer : sé-cu-ri-sez!

Une piscine ou un bain de mer est le rêve de beaucoup de familles en plein été. Mais le rêve peut se transformer en un horrible cauchemar : trois minutes suffisent à un enfant pour se noyer ! Une seule solution : une extrême vigilance en à la plage et des piscines sécurisées.

Difficile de ne pas faire trempette avec bébé par ces fortes chaleurs ! Deux options s’offrent alors aux parents : bains de mer ou piscine. S’il paraît bien souvent difficile de surveiller sa progéniture en bord de plage, les maîtres nageurs sauveteurs rassurent par leur présence mais aussi par leur rapidité en cas d’urgence. Ce gage de sécurité apparaît encore plus important autour de la piscine de la maison. Là, plus qu’ailleurs la vigilance doit être renforcée.

 


La loi du 3 janvier 2003 portant sur la sécurité des piscines rend obligatoire la pose d’un dispositif de sécurité normalisé pour les piscines enterrées ou semi-enterrées, visant à prévenir le risque de noyade. Les piscines concernées par cette mesure sont les piscines privées nouvellement construites, à usage individuel ou collectif de même que toutes celles des habitations données en location saisonnière. Le mieux est de se renseigner avant le départ pour éviter toute déception dès le premier jour de vacances ! Les piscines d’hôtels, de campings, de résidences, de centres de vacances et de gîtes doivent également s’équiper. Un large choix de dispositifs de sécurité est proposé par les professionnels de l’équipement : de la simple barrière de protection, au système d’alarme, couvertures de sécurité, en passant par l’abri de piscine. Chacun y trouvera son compte, mais le plus important est de vérifier que l’équipement choisi affiche la norme NF. Un système de sécurité ne remplace pas la vigilance des parents. L’idéal est de ne pas quitter bébé des yeux. Un dernier conseil : pensez aux bouées et aux brassards et n’oubliez pas la crème solaire !

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire