Le b-a.ba du massage de bébé

Tout aussi naturel que nourrir, bercer, et changer bébé, le toucher est notre premier mode de communication avec notre chéri. Le massage en est le prolongement. Des conditions doivent cependant être réunies pour réussir cet échange intense en émotions.

Nous avons décidé de masser notre tout petit… mais nous hésitons encore… on ne sait pas trop quand, où et avec quoi le faire. Restons zen. Garder son calme, identifier le produit nécessaire et créer une petite ambiance suffisent pour démarrer cette belle aventure.

Quand et où ?

Le massage des enfants comme des adultes se pratique dans un environnement calme et reposant. Aussi, la chambre de bébé ou la nôtre est l’endroit idéal pour le massage. La température doit y être agréable. Les courants d’air sont à éviter.
Pour bébé, il est préférable de se mettre à sa hauteur. Assis, les pieds allongés devant soi, nous sommes plus aptes à prodiguer des mouvements réguliers à notre bout’chou, qu’on aura installé entre nos jambes sur une serviette en coton, douce et propre. De plus, dans cette position, nous serons plus proches pour lui parler, regarder ses mimiques, chanter avec lui. Bébé est vite sous le charme d’une voix chaude, douce et sûre d’elle. La table à langer peut aussi être utilisée, mais dans ce cas là, nous devons rester debout.

Bébé sera beaucoup plus accueillant et réceptif si nous le massons quand il est détendu. Soyons attentives à des signes… il joue avec ses mains, babille, nous cherche des yeux. Un enfant qui est nerveux, qui dort ou qui est fiévreux ne sera pas prêt à recevoir nos massages. On ne masse pas non plus un enfant qui vient juste de manger ou de boire.

Quelle ambiance ?

Le calme c’est essentiel… mais une petite musique douce… une lumière tamisée, ce n’est pas mal non plus. Si nous avons eu l’habitude de faire écouter de la musique à notre petit amour alors qu’il était encore dans notre ventre, mettre de la musique pendant le massage lui rappellera de doux souvenirs. Bébé sera ainsi encore plus réceptif aux pressions stimulantes de nos mains. Il nous communiquera son bonheur facilement. Aussi, une lumière douce complètera cette atmosphère de douceur et de sérénité.

Comment masser bébé ?

Pendant dix à quarante minutes, selon l’âge de bébé, le massage consiste à faire des mouvements doux et réguliers avec les deux mains en parfaite synchronisation. Plus qu’une caresse, ce toucher particulier se fait par des pressions stimulantes et rassurantes.
Commençons par le dos (de la nuque aux fesses), les fesses, le ventre (en formant des petits cercles), les bras, les mains, les jambes, les pieds et pour finir le visage et les tempes. Chaque mouvement se fera doucement quatre à cinq fois de suite. Sans trop fatiguer notre petit avec un bavardage incessant, on peut lui parler de ce qu’on lui fait, des parties de son corps qu’on touche. Le petit amour participera davantage à cet échange. La séance de massage prend fin avec un peu de gymnastique douce… adaptée bien sûr au développement moteur de notre chéri.


Et les produits ?

Huile ou lait, le produit utilisé pour masser bébé doit avant tout être apprécié et par maman et par bébé. Sinon, le rendez-vous affectif qu’est le massage risque d’être décevant. Autant mettre tous les atouts de notre côté pour être sûre de bien profiter de ce moment intense.

Ce moment de bonheur qui commence dès la naissance de notre loulou peut se partager jusqu’à très tard. Certains enfants demandent à être massés même quand ils ont commencé l’école. Si nous pouvons maintenir ce corps à corps avec nos enfants même quand ils grandissent, il ne faut surtout pas s’en priver.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire