La halte garderie : un soulagement pour maman

Depuis que bébé est arrivé à la maison, nous lui avons consacré toute notre énergie, tout notre temps. Maintenant qu’il grandit, on voudrait bien avoir un peu de temps pour nous deux à trois fois la semaine. Mais que faire de bébé? La halte-garderie répond à nos besoins pour une garde temporaire. Et puis bébé profitera de la compagnie des enfants de son âge…ce qui ne peut lui faire que du bien.

Un mode de garde à la carte… c’est le principe de la halte garderie, qui s’adresse principalement aux mamans qui ne travaillent pas mais qui ont besoin de quelques heures de liberté sans bébé. Destiné aux enfants de 3 mois à 6 ans, ce mode de garde est public ou privé. Les établissements publics accueillent les enfants pour douze heures ou trois demi-journées par semaine.
L’inscription se fait pour l’année mais on peut également y avoir recours pour un dépannage de dernière minute. En revanche ceux du privé peuvent héberger les enfants pour une plus longue durée, voire dans certaines structures, pour la nuit. Les tarifs varient d’une structure à une autre : ils dépendent du caractère public ou privé du lieu d’accueil, de sa localisation et aussi des revenus des parents.

Une solution idéale pour maman et bébé…

L’accueil individuel est la règle à la halte-garderie : il facilite l’adaptation des enfants qui se sentent à l’aise et en sécurité. L’aménagement est fait de telle sorte que tous les enfants, qu’ils aient dix mois ou quatre ans, puissent continuer leur éveil et leur apprentissage de la vie en collectivité. L’équipe de service est généralement composée d’auxiliaires de puériculture, d’une éducatrice de jeunes enfants, d’un agent et parfois d’une assistante sociale. Tout ce beau monde veille à ce que les enfants passent un agréable moment en toute sécurité.


C’est pourquoi les mères au foyer qui ont besoin de souffler un peu et de se retrouver pendant la semaine, n’hésitent pas à confier leurs petits à la halte-garderie en toute confiance. L’endroit riche en activité – collage, dessin, peinture, jeux en groupe – donnera l’occasion à notre enfant de s’éveiller en manipulant, explorant, grimpant et en découvrant les joies d’être avec des petits camarades. Pour les enfants uniques, c’est souvent le moyen de rencontrer et de jouer avec d’autres enfants. Nos enfants auront également le bonheur de participer à des fêtes tout au long de l’année.

Seul inconvénient, les petits se croisent mais ne vivent pas ensemble, puisque la garde est occasionnelle. De plus les places sont souvent limitées. Qu’à cela ne tienne, il est quand même bon d’avoir un peu de temps pour soi sans avoir le sentiment d’avoir délaissé bébé.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire