Bébé fait pipi au lit !

Les enfants commencent à apprendre à devenir propre la journée vers 18 mois. Pour la nuit, il faudra attendre encore 6 à 12 mois. Les petits accidents nocturnes peuvent alors arriver !

Si loulou a passé toutes les étapes de la propreté avec succès mais qu’il lui arrive de mouiller ses draps, il ne sert à rien de dramatiser la situation. L’erreur à ne pas commettre est celle d’infantiliser notre bout de chou en lui remettant une couche. Au contraire, il est préférable de lui expliquer que cela peut arriver. Pour qu’il vive encore mieux tout ceci, il faut le responsabiliser et lui montrer comment changer ses draps.

 

Mais si ces fuites arrivent très souvent, il faut d’abord rechercher les causes simples : avant le coucher, boit-il trop? Va-t-il aux toilettes?

Dans la plupart des cas, le problème peut se régler très facilement. Pour commencer à préparer notre loulou à rester au sec la nuit, nous pouvons limiter ses boissons 3 à 4 heures avant le coucher. Juste avant de se mettre au lit, il devra s’habituer à aller sur le pot ou aux toilettes. On peut également laisser son pot au pied du lit et s’assurer qu’une veilleuse reste allumée toute la nuit. On lui expliquera que s’il en ressent le besoin, il peut se lever seul la nuit pour faire ses besoins.

 


L’énurésie

On parle d’énurésie lorsque l’enfant qui a 5 ou 6 ans fait régulièrement pipi la nuit. A cet âge, le contrôle des sphincters est sensé être acquis. La maladie est souvent due à des troubles psychologiques (divorce, déménagement, jalousie…) ou à une insuffisance dans la production de l’hormone antidiurétique pendant la nuit. Dans de très rares cas, la cause peut être une malformation de l’appareil urinaire, une infection urinaire, un diabète… Les garçons sont plus touchés que les filles. Des traitements existent et il est important de consulter pour diagnostiquer la maladie. Plus le traitement est pris tôt, plus il sera efficace. Il repose sur une prescription médicamenteuse et un suivi psychologique. On conseille aux parents de ne pas dramatiser la situation mais plutôt de permettre à l’enfant de retrouver confiance en lui. Il n’est jamais évident, même pour un petit bout de 5 ans de se réveiller toutes les nuits mouillé ! Ni punition, moquerie ou récompense ! Il faut plutôt l’aider à gérer son problème intelligemment. Le médecin saura donner tous les conseils nécessaires aux parents qui se retrouvent face à ce problème.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire