« Tolérance zéro » pour le lactose

C’est toujours le même problème, au moment du repas : bébé refuse de se nourrir, tourne la tête à chaque fois que vous tentez de lui mettre la tétine dans la bouche, bref c’est un calvaire ! Vous le forcez quand même à manger mais oh surprise ! Bébé fait des diarrhées, vomit, a des crampes d’estomac et des gaz. Ça ne va plus et l’inquiétude vous gagne. Que se passe t-il ?

C’est un fait, votre nourrisson ne tolère pas le ‘lactose’. Ce terme médical aurait plutôt tendance à vous faire imaginer le pire mais sachez que l’intolérance au lactose n’est pas grave et survient fréquemment chez les bébés. A ne pas confondre avec une « allergie au lait » !

Intolérance au lactose, ses causes et les solutions.

Ce problème est lié à une absence partielle ou totale de la lactase, une enzyme assurant la digestion du sucre de lait (le lactose). Comme il n’est alors pas complètement digéré, le lactose demeure intact dans l’intestin et cela provoque alors des douleurs et des malaises gastro-intestinaux plus ou moins forts chez certains bambins.

Pour remédier à ce petit désagrément, évitez de lui donner du lait liquide. Remplacez-le plutôt par des produits laitiers fermentés comme le yaourt ou le fromage blanc. Vous pourrez aussi préparer les biberons avec une formule sans lactose, vendue en pharmacie. Surtout consultez toujours votre pédiatre avant d’apporter tout changement aux habitudes alimentaires de bébé !


Intolérance ou allergie ? Beaucoup confondent.

Il est important que vous connaissiez la différence entre une « allergie » et « une intolérance» car beaucoup de personnes font la confusion. Une allergie alimentaire est une réaction liée au système immunitaire, contrairement à une intolérance alimentaire qui elle, disparaît au bout de quelques temps. Il suffit donc de prendre le mal de bébé en patience.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire