Quel légume, à quel âge ?

Les légumes sont si nombreux que la diversification alimentaire tourne souvent au casse-tête chinois. Pour peu que bébé fasse de la résistance, cela peut vite tourner au cauchemar ! Mais pas de panique, chaque âge a son légume et son astuce pour venir à bout de notre petit récalcitrant.

Une diversification progressive mais précoce
L’introduction des légumes devra se faire vers les 5 mois de bébé (un peu plus tard en cas d’allergies) et de manière très progressive. On choisit de préférence le repas du midi après la sieste de bébé et lorsque son ventre crie famine (mais pas trop) pour les lui donner sous forme de bouillon ou de purée. On peut commencer par une cuillère de purée dans le biberon en augmentant progressivement jusqu’à 8 à 10 cuillerées par jour. Autre alternative : commencer en remplaçant l’eau du biberon de lait par du bouillon de légumes. Puis à partir de 7 ou 8 mois 130 à 170 g devront être répartis sur les deux principaux repas. Enfin vers un an, notre petit glouton devra accepter 200 à 300 g de potage ou de purée de légumes par jour.

On commence par des légumes doux…
Les carottes ou les haricots verts sont généralement doux et peuvent être introduits dès 5 mois. Ils seront le plus souvent liés à de la pomme de terre pour former un potage ou une purée plus homogène. Par contre, seule, elle ne sera introduite que vers 7-8 mois. Pour les légumes provoquant des flatulences (choux, artichauts, céleri, navets, petits pois, poireaux, poivrons et salsifis) il est préférable d’attendre un an voire 15 mois. Pour cette même raison, il est conseillé d’attendre que bébé ait un an et demi avant de lui donner des crudités ou des légumes secs (fèves, haricots blancs, lentilles, pois cassés, pois chiches). Certains pédiatres préconisent (mais il n’y a pas d’unanimité au sein de ce corps médical) d’attendre 9-10 mois pour introduire les légumes captant et stockant plus facilement les nitrates. C’est le cas notamment des épinards, navets, betteraves et laitue. Généralement, à 18 mois, bébé peut donc manger toutes sortes de légumes, préparés de différentes manières. Après il faut les lui faire aimer et ça, c’est une autre histoire !

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire