Des vitamines pour bébé

Les vitamines sont essentielles pour bébé : elles lui permettent de développer ses mécanismes de défense et ses organes. Faisons connaissance avec ces substances spéciales dont il a tant besoin.

A, B, C D E, K… Et non il ne s’agit pas de réciter l’alphabet à notre tout petit… Mais bien de faire la check-list de toutes les vitamines dont il aura besoin dès ses premiers jours pour se développer correctement et être protégé jusqu’à l’âge adulte. On les classe en 2 groupes, les liposolubles et les hydrosolubles. Les liposolubles, les vitamines A, D, E et K ne peuvent être transportées que dans les graisses. D’ailleurs bébé stocke dans ses réserves de graisses le surplus. Quant aux vitamines hydrosolubles comme les vitamines B et C, elles se dissolvent dans les liquides et bébé élimine ses surplus en faisant pipi.

Les vitamines grasses

A peine venu au monde, bébé reçoit déjà une dose de vitamine K… et on remet cela 5 jours après. Cette vitamine avec son effet anticoagulant le protège de la maladie hémorragique du nouveau-né. Étant présente en infime quantité dans les aliments, bébé est souvent en carence.

La vitamine D est essentielle pour ses quenottes et ses os. Tout comme sa copine la vitamine K, elle se fait rare dans les aliments. L’absence de soleil en hiver peut également favoriser une carence dans l’organisme. Et si bébé en manque, il peut développer un rachitisme. Mais ce n’est pas tout. La vitamine D a d’autres tours dans son sac. Selon une étude publiée dans la revue The Lancet, une bonne alimentation en vitamine D protège les bébés du diabète de type1 quand ils grandissent. C’est une des raisons pour laquelle le pédiatre prescrit souvent des gouttes de vitamine D à donner à bébé quotidiennement.

Essentielle pour les yeux de bébé, la vitamine A joue le rôle d’un écran solaire efficace puisqu’elle le protège des coups de soleil. Pour atténuer les effets de la pollution sur bébé, rien de mieux que la vitamine E. Elle protège son cœur, embellit sa peau et facilite l’absorption de la vitamine A. En mitonnant des petits plats avec des œufs, de la viande, des légumes et des poissons gras, on est sûr de pourvoir bébé en vitamines A, D, E et K.

B et C contre la fatigue

Les vitamines B forment à elles seules une grande famille : il y en a 13. Elles contribuent au développement du système nerveux de bébé (B6, B12), à la fabrication des globules rouges et de l’énergie (B5, B9, B12) entre autres. Le manque de vitamines B chez bébé provoque l’anémie, la fatigue, l’insomnie et parfois des problèmes psychomoteurs. L’apport de vitamines B se fait essentiellement par les légumes, les céréales, les œufs, les fruits de mer et la viande de bœuf.


La vitamine C est la vitamine que bébé doit prendre en grande quantité. Présente dans les agrumes et les fruits, elle lui donne du tonus, l’aide à cicatriser plus vite et à absorber du fer. Sans cette vitamine, notre petit traîne des pieds, saigne des gencives et a de la fièvre. Pourtant, il suffit de lui faire manger des fruits et légumes au quotidien pour qu’il ait son quota minimum.

Pour que bébé ait ses apports minimum de vitamines, on cuisinera nature, cru, peu cuit ou cuit à la vapeur car certains mode de cuisson détruisent les vitamines. On choisira des légumes frais pour le repas de bébé et non ceux qu’on a oublié au fond du frigo car les vitamines sont fragiles et se détruisent pendant la conservation. Et la prochaine fois que l’on prépare le repas gastronomique de bébé, on fera attention aux vitamines !

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire