Comment leur faire aimer les légumes ?

Épinards, brocolis, lentilles, ces légumes n’ont pas toujours la cote dans l’assiette de nos tout-petits ! Voici quelques astuces pour qu’ils en mangent néanmoins en quantité suffisante et de façon diversifiée.

Il faut manger chaque jour au moins 5 fruits et légumes ! Cette phrase si souvent répétée par tous les nutritionnistes flotte en permanence dans notre tête ! Mais cette phrase résume parfaitement tout l’enjeu d’un repas équilibré. En effet, les légumes sont riches en eau, en minéraux (calcium, potassium, fer, oligoéléments…), en vitamines (A, B, C…) et en fibres. Tout ça c’est bien joli mais comment faire pour ne pas retrouver la totalité de notre purée de carottes sur le bavoir ? Il faut dans un premier temps introduire les légumes à partir du 5ème mois sous forme de bouillon ou de purée. À partir de 7 ou 8 mois et cela avec l’accord du pédiatre, 150g de légumes peuvent être répartis sur les deux principaux repas de la journée.

Comment les présenter ?

Les légumes colorés ont parfois plus de chance que les autres. Alors osons tout d’abord les carottes, le maïs ou les haricots verts. Si bébé ne fait pas trop la moue, tentons les brocolis et les courgettes.
Pour certains pédiatres, il est préférable d’attendre 7 mois pour proposer de la pomme de terre et 9 mois pour les légumes comme les épinards qui peuvent contenir des nitrates. Ceci étant, tous les petits pots contiennent de la pomme de terre même ceux destinés aux enfants de 4/5 mois. Enfin, l’artichaut, les poivrons, et les salsifis qui fermentent dans l’estomac et provoquent des gaz ne doivent être introduits que vers 15 mois. De la même façon, les légumes secs et les crudités ne font leur apparition que vers 18 mois.

Pour la préparation des légumes, laissez libre cours à votre imagination. A la vapeur, bouillon, soupe, purée toutes les préparations sont envisageables. La cuisson vapeur est vraiment idéale car elle permet de conserver un maximum de minéraux et de vitamines et laisse les légumes croquants. Il faut également éviter de rajouter du sel dans l’eau de cuisson.


Artichaut : à partir de 5 mois en petit pot et 3 ans en feuilles à mordre
Asperge : à partir de10 mois en purée et 2 ans en gratin
Aubergine : à partir de 7 mois en purée et 2 ans en beignets
Avocat : à partir de 9 mois
Betterave rouge : à partir d’1 an
Brocoli : à partir de 5 mois en petit pot et 1 an en crudité
Carotte : à partir de 5 mois en petit pot et 15 mois en crudité
Champignons : à partir de 8 mois
Concombre : à partir de 6 mois en potage
Courgette : à partir de 6 mois en purée
Épinards : à partir de 5 mois en petits pots
Navet : à partir de 8 mois en potage
Petit pois : à partir de 5 mois en petits pots
Tomate : à partir de 5 mois en pot et 3 ans à la provençale.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire