En train de lire
A la découverte des nutriments

A la découverte des nutriments

Bébé doit bien manger pour grandir ! On lui répète cette phrase à chaque fois qu’il fait le difficile. Mais ce qu’on propose dans son assiette, est-ce suffisant ou pas pour afficher une santé de fer ? Petit zoom sur les nutriments qui font grandir nos enfants.

Le corps de bébé évolue constamment et si vite qu’on a parfois du mal à suivre. On prépare de bons petits plats à nos bambins mais y met-on forcément ce qu’il faut ? Sa santé dépend de nos préparations, raison de plus pour varier son alimentation. Trois groupes de nutriments édifient la croissance de bébé : on distingue la famille des vitamines, celles des protéines, lipides et glucides et enfin des minéraux et oligo-éléments.

Un beau sourire, une peau satinée et une pêche d’enfer qui nous rend baba… les vitamines sont essentielles pour le développement de bébé. Sans elles, les quenottes et les os de bébé ne fixent pas le calcium. Quand le système immunitaire de bébé se bat contre les infections, ce sont les vitamines qu’il appelle en renfort. Et les vitamines sont partout, dans les légumes, les fruits, les graines et les œufs.

Les protéines, lipides et glucides construisent le système nerveux de bébé et ses muscles. Les lipides sont les matières grasses qui créent et protègent le système nerveux. Ils sont les seuls à pouvoir transporter les vitamines A, D, E et K. Une petite cuillère de beurre apporte à bébé tous les lipides dont il a besoin pour la journée. Quant aux protéines qui aident à cicatriser les blessures de bébé et à bâtir ses muscles, on les trouve dans la viande rouge et le poisson entre autres. Les sucres ou glucides sont indispensables car ils apportent à bébé de l’énergie pour jouer en plus de contribuer au fonctionnement de son cœur et de son cerveau.

Les consolidateurs : les minéraux et oligo-éléments


Voir Aussi

Sans le calcium, le fer ou le magnésium, notre petit a, non seulement, une petite mine mais également des os en sucre. Il a aussi besoin de certains minéraux en quantité infime comme le cobalt, le zinc, le cuivre et le manganèse pour aider son système immunitaire. Sans le fer, le sang de bébé ne pourrait pas transporter d’oxygène et il deviendrait bleu comme un schtroumpf. Quand il manque de minéraux, ça se voit, il aura les lèvres, la langue et l’extrémité des doigts tout pâle. Pour éviter qu’il ne devienne anémique, on lui donnera des produits laitiers, des épinards, des agrumes et des légumineuses.
Si les nutriments sont essentiels pour bébé, en surdose, elles sont néfastes. Nous éviterons les laits auxquels on a ajouté des vitamines et d’autres produits industriels qui « complémentent » l’alimentation de bébé. Si nous lui trouvons une petite mine, nous demanderons conseil au pédiatre avant de lui donner quoi ce soit.


Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire