Neufmois.fr » Mon bĂ©bĂ© » Quand ton enfant dit non Ă  toutes tes questions

Quand ton enfant dit non Ă  toutes tes questions

C’est une poupĂ©e qui fait non non non, non
, le refrain de Michel Polnareff, on le connais par cƓur en ce moment pas vrai ? Et pour cause, dĂšs que tu poses la moindre question Ă  ton enfant, le seul mot qui lui vient c’est : « non » ! Du non, tu en manges Ă  toutes les sauces. Pas toujours facile Ă  gĂ©rer. La solution ? S’amuser Ă  ses dĂ©pens en lui posant des questions piĂšges ! J’ai testĂ© pour vous !

 

Un seul mot d’ordre : « Nan ! »

L’heure du repas approche. « Que veux-tu manger ? », en proposant Ă  bĂ©bĂ© chou une liste de plats Ă  la carte comme au restaurant. ProblĂšme : aucun succĂšs ! Car Ă  chaque proposition, tu connais d’avance la rĂ©ponse. C’est toujours la mĂȘme chanson, ce non qui revient inlassablement. « Des petits pois » ? « Non », « Du fromage »? « Non, je veux pas  »  Toutes ces mĂȘmes rĂ©ponses en te regardant bien droit dans les yeux.  Fatiguant
. Ensuite, c’est l’heure du dodo ! « Tu viens, on va dodo ». Et lĂ , ton enfant se met Ă  courir dans toute la maison, en criant « Non, pas dodo ! ». MĂȘme chose pour le change ou le bain. A  force, tu finis par ne plus rien lui demander, tu lui imposes en t’énervant ! Et en te demandant ce que tu as bien pu faire pour mĂ©riter ce non.

Une maniùre de s’affirmer

Au dĂ©but, tu te formalisais de ce non, mais sache que ce n’est pas contre toi ! Si ton enfant dit non Ă  tout, c’est juste pour affirmer son tempĂ©rament ! Car parfois, cela lui arrive de dire oui quand tu lui proposes des choses qu’il n’aime pas et de dire non quand tu lui proposes du chocolat ou du gĂąteau !  C’est donc Ă  toi de dĂ©crypter, maman, ce que ton enfant veut !  Pas de panique toutefois.

Une étape essentielle du développement

Comme le souligne le docteur Laurence Racle : « de 1 Ă  3 ans, votre enfant affirme son identitĂ©. L’ñge du non correspond Ă  une Ă©tape importante et  cruciale de son dĂ©veloppement. Il Ă©prouve la toute puissance infantile Ă  cette pĂ©riode, Ă  savoir une sensation de maĂźtrise de son environnement ».  Si cette pĂ©riode est magique pour l’enfant, en revanche, pour toi maman, elle ne l’est pas. Alors comment faire face Ă  ce dĂ©sir grandissant d’autonomie ?  « La plupart du temps, le non correspond Ă  un oui, votre enfant recherche tout simplement votre attention », poursuit Laurence Racle.    « Surtout, ne soyez pas inquiets, votre enfant ne vous rejette pas, il a juste besoin de tester ses limites. C’est donc Ă  vous en tant que parents de l’accompagner dans cet apprentissage du monde pour qu’il dĂ©veloppe son autonomie », conclut notre expert.

À lire absolument