Bébé ne veut plus faire la sieste : quelles solutions ?

La sieste, c’est pour les bébés ! Alors que jusqu’à présent, votre tout-petit dormait très bien l’après-midi et ne faisait aucune difficulté pour aller au lit, le voilà désormais sujet aux crises de larmes si vous faites mine de le coucher ! En bref, exit la sieste et votre moment de repos en même temps. Que faire dans ces cas-là ? Le point avec les docteurs Marie-Josèphe Challamel et Catherine Salnier. Et la première question à se poser c’est : « Pourquoi ne veut-il plus faire la sieste ? ».

 

L’accrochage affectif

A l’origine de ce refus, se trouvent souvent des changements de rythme. Alors qu’un enfant va dormir d’affilée 3 à 4 heures à la crèche ou chez sa nounou, avec vous, il refuse de dormir, tout simplement parce qu’il veut profiter de votre présence à chaque instant. Il veut partager le maximum de choses avec vous. L’excitation peut provoquer des troubles du sommeil. Si vous êtes en vacances, et que son environnement est changé, il peut être perturbé car il n’a plus ses repères : notamment son lit, sa chambre.

 

Privilégier des moments calmes

Si vous êtes en vacances dans une location ou en camping, l’environnement est parfois bruyant et bébé peut être plus agité. Dans ce cas, vous pouvez le rassurer, le réconforter, lui donner son doudou, le câliner. Si vraiment, il refuse de s’endormir, laissez-le jouer, inutile d’insister ou de le forcer, il ne ferait que pleurer. Vous pouvez tout de même le laisser dans son lit ou dans un parc. Même s’il ne dort pas, il peut jouer calmement, observer, et s’éveiller à ce qui l’entoure !

 


La sieste, un besoin

Néanmoins, il peut zapper la sieste de temps à autre, mais pas tous les jours ! Peu importe l’heure, mais votre bébé a besoin de moments de repos, des instants où il se retrouve seul dans son lit. Si votre enfant ne dort pas l’après-midi, il faut lui imposer des petites siestes en fin d’après-midi vers 18 heures. Il ne faut pas donner libre cours à leur refus de sieste, mais bien expliquer à votre bout de chou si vous le sentez fatigué, qu’il a besoin de se reposer. Et que surtout, il pourra profiter pleinement de vous après, pour jouer et faire des câlins, des promenades. La sieste est un temps essentiel pour le bien-être du bébé. Il faut parler à votre enfant et lui faire comprendre que vous aussi avez besoin de pauses pour vous sentir mieux ensuite et faire plein de jeux avec lui. C’est donnant donnant ! Et tout le monde se porte bien !

Certes, il s’y opposera et va pleurer pour vous faire céder. Dans ces cas-là, il est important d’être ferme, tout en restant calme, sans vous fâcher. Devant votre fermeté, votre enfant finira par se résigner et par dormir ! Vous pouvez également opter pour les promenades en poussette ! Une bonne méthode pour faire dormir bébé. Il sera attentif à l’extérieur et s’endormira dans sa poussette.

En cas de refus ferme de toute sieste, vous pouvez essayer l’homéopathie également, il existe des sirops qui calment et aident l’enfant à être moins excité. Vous pouvez vous renseigner auprès de votre médecin traitant.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire