Le service d’oncologie pédiatrique de l’hôpital de Garches va fermer

C’est une bien triste nouvelle pour les parents d’enfants malades de l’hôpital Raymond-Poincaré de Garches (Hauts-de-Seine). Le 1er juillet dernier, ils avaient déposé avec le docteur Delépine une requête pour “l’existence d’une voie de fait [une faute grave de l’administration]”, mais la justice a confirmé la fermeture de l’unité d’oncologie pédiatrique de l’hôpital, expliquant que la faute n’était “pas démontrée”.

Retour sur un combat

Les parents d'enfants cancéreux avaient entamé une grève de la faim le 26 juin dernier pour protester contre la fermeture du service d'oncologie-pédiatrique de Garches. L'AP-HP avait en effet décidé de fermer cette unité après le départ à la retraite de Nicole Delépine, la chef de service. Le 10 juillet, les parents avaient cessé le jeûne mais se battaient encore. La justice était leur dernier recours…

Quelle est la suite ?


Maintenant que la justice a pris sa décision, on sait avec certitude que les enfants atteints de cancer de Garches seront désormais soignés à l'hôpital Amboise-Paré, à Boulogne-Billancourt, à 5 kilomètres de là. Les parents grévistes disaient avoir peur que les enfants ne soient pas soignés de la même manière dans ce centre, et préfèraient les méthodes du docteur Delépine qui favorisait les techniques de soin des années 80 plutôt que les tests préconisés par le plan cancer du gouvernement.

Espérons tout de même que les nouveaux arrivants à Boulogne-Billancourt soient pris en charge du mieux possible en fonction de leur état de santé, c'est ce qui compte avant tout.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire