Neufmois.fr » Mon bĂ©bĂ© » Ma vie de maman » Quand bĂ©bĂ© t’en fait baver dĂšs le matin….

Quand bĂ©bĂ© t’en fait baver dĂšs le matin….

Depuis que tu es maman, tu apprends vite Ă  avoir peur des matins, surtout si tu as passĂ© comme moi une nuit affreuse, Ă  ĂȘtre rĂ©veillĂ©e toutes les deux heures par Bibou en manque de cĂąlins ! Qu’est-ce qu’il nous aime ce loulou ! Par ce que oui, c’est la nuit, prĂ©cisĂ©ment, que bĂ©bĂ© a besoin de tendresse juste au moment crucial, oĂč tu t’épanouis dans les bras de MorphĂ©e ! Normal, sinon ça ne serait vraiment pas drĂŽle quand mĂȘme ! Alors forcĂ©ment, lorsque le rĂ©veil sonne Ă  six heures (quoi dĂ©jà ?), difficile de se lever du bon pied ! Mais alors quand Bibou a dĂ©cidĂ© de te pourrir ta matinĂ©e, aprĂšs la nuit, c’est la goutte de lait qui fait dĂ©border le vase ! Peut-ĂȘtre vas-tu te reconnaĂźtre dans ce top 6 de ces petits trucs qui te (et me) rendent hystĂ©riques dĂšs le matin !

 

Attaque de lait !

Depuis que tu es maman, ton emploi du temps ressemble Ă  celui d'un ministre, bien organisĂ©, bien calĂ©. Douche (en 15 minutes), prĂ©paration du petit dĂ©jeuner (en 15 minutes), puis biberon, tu as adoptĂ© le rythme de l’organisation militaire pour Ă©viter de te retrouver trop Ă  la bourre !  Mais le dernier paramĂštre biberon de bĂ©bĂ© contrecarre quelque peu tes projets, faisant souvent figure d’inconnue (quant Ă  la durĂ©e
). Parce que Bibou trouve ça particuliĂšrement rigolo de boire son lait, tout en gazouillant et en regardant autour de lui comme s’il dĂ©couvrait sa chambre pour la premiĂšre fois et qu’il prend tout son temps, crachouillant son lait par-ci et par-là ! Alors que le tic tac de ta montre te rappelle Ă  l’ordre ! Ce que tu pourrais prendre pour un jeu le week-end se transforme alors en vĂ©ritable scĂ©nario catastrophe la semaine. Grr, Ă©nervant, tu vas encore devoir enfiler la premiĂšre tenue qui te passe sous la main !
 

Il ne veut pas ĂȘtre habillĂ©

AprĂšs le biberon, vient l’art ĂŽ combien subtil d’habiller bĂ©bé ! Et lĂ , c’est parfois la guerre ! Quand bĂ©bĂ© a dĂ©cidĂ© de t'en faire voir de toutes les couleurs, gigotant pieds et mains sur la table Ă  langer, se tortillant comme un ver pour que tu ne puisses pas lui enfiler sa couche ! Un art de la patience qui fini en cris ! « Non, mais tu vas arrĂȘter de bouger » ! RĂ©sultat, vous ĂȘtes Ă©nervĂ©e et maman pleure. Ah loulou, quel louou !
 

On doit tomber par terre !

Quand une fois habillĂ© (Ă  peu prĂšs), nourri (Ă  peu prĂšs), ton bĂ©bĂ© dĂ©cide de passer en mode warrior lorsque tu le poses dans sa chaise haute et qu’il se met Ă  jeter tous les jouets que tu lui donnes, en te narguant du coin de l’Ɠil et qu’il pleure pour que tu ramasses alors que tu n’aspires qu’à une seule chose : boire ton cafĂ© en paix et dĂ©jeuner en paix aussi (dixit StĂ©phan Eicher)  ! Tu ramasses une fois, deux fois, trois fois, au bout de la quatriĂšme fois. Toi tu es saoulĂ©e, mais bĂ©bĂ©, qu'est-ce qu'il aime ça !
 


Quand les tétines se mettent à voler !

À croire que les enfants possĂšdent un don inouĂŻ pour jeter leurs tĂ©tines dans les endroits improbables de la maison, sous les meubles, tout au fond pour que tu sois obligĂ©e de rĂ©cupĂ©rer l’objet avec un balai, ou bien tu ne sais pas oĂč, puisque parfois les tĂ©tines jetĂ©es ont cette Ă©trange facultĂ© Ă  disparaĂźtre comme par enchantement ! Bizarre, hein ? C’est comme si les meubles les avaient avalĂ©s ! Sans tĂ©tine, c’est le drame ! La guerre internationale !
 

L'Ă©preuve du siĂšge auto

Ah ah ! Typique d'une attaque de bĂ©bé ! DĂ©jĂ  que tu en as bien bavĂ© avant pour le nourrir et l’habiller, Bibou n’a pas fini avec toi ! Une preuve d'amour ? Non, voici l’épreuve du siĂšge auto et lĂ , il faut avouer que tu dois dĂ©ployer toute votre musculature de Schwarzy girl pour rĂ©ussir Ă  dompter l’effroyable monstre qui s’est glissĂ© dans le corps de ton enfant ! Ce dernier gesticule, Ă  tel point que tu ne parviens pas Ă  boucler la ceinture.
 

Pipi-caca , la totale avant le boulot !

Le top du top de l’hystĂ©rie ! Alors que tu es dĂ©jĂ  trĂšs en retard, bĂ©bĂ© sort la complĂšte qui transperce la couche et nĂ©cessite un change total ! Oui, lĂ , c’est franchement trĂšs trĂšs Ă©nervant, surtout que tu as dĂ©jĂ  passĂ© 20 minutes Ă  lutter pour l’habiller et que tu vas devoir remettre ça ! La vie est un Ă©ternel recommencement ! On se rassure, pense Ă  tout ce qui te rendras hystĂ©rique dans 20 ans ! Maman, je peux sortir en soirĂ©e
 Prochaine nĂ©gociation, attention. Mais ça, c'est dans longtemps
 Pour le moment on profite de tous les cĂąlins d'amour que bĂ©bĂ© nous offre ! Parce que oui, aprĂšs tout, notre loulou, qu'est-ce qu'on l'aime !
 

 

 

 

 

 

 


À lire absolument