Mon abonnement chez le médecin

Quand on pense bébé, on pense alimentation, vêtements, couches, décoration de chambre… Bref, sur ces points, vous êtes briefée par la maternité, votre maman, votre belle-mère, vos collègues ! Rien à signaler, vous êtes coachée . Mais toutes ces bonnes conseillères ont omis (Volontairement ? Inconsciemment ?) un léger détail choc dans votre future vie de nouvelle maman ! Surtout si c’est votre premier enfant ! Votre abonnement chez le médecin ! Et croyez-moi, vous auriez bien voulu être prévenue ! C’est à partir de 8 mois que tout se complique ! Votre tout-petit n’étant plus protégé par vos anticorps, le voilà tout nu, proie vorace de tous les virus (surtout en hiver) qui traînent et s’accrochent à votre bébé ! S’enchaînent otites, rhinites à répétition et autres réjouissances ! Maman Chloé témoigne !

Un rhume, un nez qui coule ? De la fièvre ? Jackpot ! Faites chauffer la carte… vitale bien entendu, ce petit objet vert, précieux sésame que vous tendez inlassablement et de façon parfaitement zen à ce bon docteur, TOUTES les semaines !  Urgences, docteur House, docteur Who, c’est désormais votre quotidien !

 

 

Exit les soirées cocooning en pilou pilou devant la télé, à siroter un bon verre de vin, place aux soirées délirantes chez le médecin, votre meilleur allié ou ami, c’est selon ! Car lui, figurez-vous, il est disponible tout le temps pour votre bébé, à toute heure de la nuit, enfin surtout en soirée, parce qu’en journée, vous travaillez aussi !  Sans oublier qu’au final, les soirées dans votre canapé, c’est ringard et dépassé quand on a un bébé qui se forge son système immunitaire en chopant tout ce qui traîne dans l’air !

 

 

Regardez tous les avantages à être abonnée : vous attendez de longues heures au milieu de microbes ambiants dans une salle d’attente chauffée, vous pouvez lire des magazines de l’été dernier et avoir un peu de temps pour vous ! Et en plus, bébé qui éternue ou tousse à tout va aiguise sa curiosité et oublie de pleurer. Puis, il ne faudrait pas oublier la convivialité : c’est fou avec bébé, on se fait des amies ! (C’est une fille ou un garçon, elle a quel âge ? ) et vous voilà au courant des derniers potins du village ! A force, la secrétaire connaît votre voix. Vous connaissez par cœur la musique vivaldienne du standard et le médecin connaît votre tête (abattue, désespérée) : « Coucou, c’est encore moi, je vous aime bien ! Enfin ma fille de 9 mois vous apprécie particulièrement, car elle veut vous voir toutes les semaines. ».

 

 

Certes, il est charmant ce médecin, mais vous contribuez quelque peu à agrémenter le trou de la sécu. Le hic avec l’abonnement chez le médecin, c’est qu’il ne donne pas droit à des réductions ni à des points fidélité comme dans les grandes surfaces. Au moins avec votre carte fidélité, vous passez du temps à faire les courses, vous dépensez de l’argent mais vous récoltez un cadeau ! Que nenni avec votre abonnement chez le médecin.

 

 

Et pourtant, ce n’est pas compliqué de faire plaisir aux mamans !  Il suffit d’être un brin créatif. Dans le style, au bout de 10 visites, une visite gratuite (comme pour les pizzas !) ou un bon de réduction sur les médicaments prescrits, qui pour les bébés sont rarement remboursés ! C’est bien beau d’avoir une carte verte mais pas très rentable ! Ou alors des promos d’hiver sur les maladies !  Genre au bout de 10 séances, offrez-vous la complète gastro-varicelle-rhinite-bronchiolite !  Comme les galettes !  En plus de tout cela, l’abonnement ne prend pas en considération les jours d’absence que vous devez prendre pour vous occuper de votre enfant interdit de collectivité.

 


 

Toutefois, depuis que vous êtes abonnée, vous avez appris à relativiser et méditer. Force est de constater que vous prenez désormais (au bout de 10 séances, vous êtes rôdée), avec un certain sourire le prochain ticket (euh rendez-vous !) lorsque votre enfant est malade. Vous vous étonnez : du recul, de l’humour ! Attention, si vous continuez, vous risquez de virer Bouddha ! 

 

Le plus drôle, c’est que vous commencez à faire des paris. Bon, alors ce sera quoi la prochaine fois ? Faites vos jeux ! Et puis votre médecin, compréhensif, toujours prêt à vous fournir des explications vous a prévenu : c’est la première année la plus difficile, les enfants sont tout le temps malades. Prévoyez la dose de câlins, de bisous, d’amour ! Car ce qu’il y a de chouette avec l’abonnement chez le médecin, c’est que vous faites l’apprentissage de la vie de maman avec son lot de réjouissances et d’inquiétudes aussi. On ne naît pas maman, on le devient et l’abonnement chez le médecin fait partie de ces épreuves et rites d’initiation nécessaires.

 

 

Devinez avec qui je passe ma soirée ?

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire