Neufmois.fr » Mon bĂ©bĂ© » Qu’est-ce que la primo-infection herpĂ©tique ?

Qu’est-ce que la primo-infection herpĂ©tique ?

BĂ©bĂ© a de la fiĂšvre, est grincheux et refuse de s’alimenter ? Et en prime, de petits boutons façon vĂ©sicules apparaissent autour de sa bouche ? Il s’agit lĂ  d’une primo-infection herpĂ©tique, un nom un peu barbare qui dĂ©signe une infection virale. Le docteur CerclĂ©, mĂ©decin gĂ©nĂ©raliste, nous explique tout ce qu’il y a Ă  savoir sur ce virus.

 

Qu’est-ce qu’une primo-infection herpétique ? 

Il s’agit de la première rencontre avec le virus de l’herpès. A partir de six mois, le béB2 n’est plus protégé par les anticorps de la mère. Il s’agit d’une infection virale qui se traduit par une irritabilité de l’enfant, de la fièvre très violente et l’apparition de boutons autour de la bouche, sur la langue, les gencives et dans le palais. Les gencives sont gonflées, recouvrent partiellement les dents et saignent au moindre contact. Sur les muqueuses de la joue et de la langue, fortement enflammées, on peut voir des aphtes de taille variabl. La gorge, toute rouge, est le siège d’ulcérations. L’enfant est d’autant plus fatigué que la douleur provoquée par cette “gingivo-stomatite” l’empêche de manger normalement. 
 
Il s’agit d’un virus régulier, présent dans le sang à vie,  réactivé à certains moments (fatigue, stress…). C’est le fameux bouton de fièvre ! Chez certains enfants, cette première rencontre avec le virus de l’herpès passe totalement inaperçue. 
 

Comment soigner ? 

On ne donne pas d’antibiotiques. Le paracétamol permet d’agir sur la fièvre. Sinon, il faut attendre que les boutons sèchent et éviter de mettre l’enfant au contact avec d’autres, notamment en collectivité. Car il reste contagieux tant que les boutons ne sont pas secs. La salive et les sécrétions nasales sont des agents infectieux. En moyenne, cette infection dure une dizaine de jours. 
 

Cette infection est-elle dangereuse ? 

Elle comporte des risques à partir du moment où l’enfant refuse totalement de s’alimenter. D’où la nécessité de le forcer. Il est normal qu’un bébé mange moins lorsqu’il est malade mais il est primordial d’éviter la déshydratation.  

À lire absolument