En train de lire
Mon safari cadeaux de Noël

Mon safari cadeaux de Noël

Les cadeaux pour les enfants, une galère ? Encore, lorsqu’ils sont en âge de parler, au moins, ils vous glissent discrètement sous le nez une liste avec des tonnes de jouets à commander au Père Noël et à ses lutins ! Mais lorsque vote bout de chou a 11 mois, qu’il s’agit de son premier Noël, croyez-moi, c’est un vrai casse-tête ! Car ma fille, depuis toute petite est tombée en amour (comme dirait Céline Dion) avec un zèbre… Remarquez, cela aurait pu être pire. Elle aurait pu opter pour un pangolin (sorte de mammifère s’apparentant au tapir) ! Ouf, j’ai eu chaud !

Et voilà la course-poursuite au zèbre engagée dans les rayons des magasins… Un vrai rodéo-safari mais que ne ferait pas la nouvelle maman que je suis pour faire plaisir à ma fille !

 

Petit Flash-back…

Il était une fois un bébé de 2 mois, qui avait des stickers d’animaux collés sur l’armoire de sa chambre. Entre le lion, le rhinocéros et l’hippopotame, il a fallu que ma fille choisisse le zèbre ! Certes, il s’agit d’un zèbre très stylisé, bleu et beige avec quelques rayures noires. Un zèbre de bébé ! Eh bien là, premier regard, vrai coup de foudre. Entre ce drôle de zèbre et ma fille s’est nouée une complicité, et c’est à cet animal qu’elle a fait ses premiers sourires. Engageant même la conversation, babillant avec lui. Je ne sais ce qu’il lui racontait mais en ma présence du moins, il n’a pas daigné parler. Toujours est-il que pour ses trois mois, juste avant de partir chez la nounou, il était primordial de choisir un doudou.


Je vous passe les 10000 doudous qui se partagent le lit de ma fille, mais il était primordial d’en avoir un spécial pour dormir, se promener ! Et là, idée de génie ! Un zèbre ferait le compagnon idéal des sorties avec la nounou. Eh bien, je n’ai pas été déçue lorsque je me suis mise en tête d’acheter cet animal ! J’ai dû courir tous les magasins de jouets, de bébés, répétant inlassablement la même question : auriez-vous une peluche zèbre ? Car si lions, girafes et panthères constituent le zoo des magasins, de zèbre, il n’y a point.

« Prenez un poney », me conseillent gentiment les vendeuses ». Comme si ma fille n’allait pas se rendre compte de la supercherie. Un poney n’a pas grand-chose à voir avec un zèbre !

Dépitée, j’ai googlelisé le zèbre pour finalement dénicher la perle rare, pas forcément dédiée aux bébés, mais un zèbre tout mignon, tout doux avec une sorte de crête à la punk ! Elle ne l’a plus quitté. Son zèbre, c’est sacré. Le pauvre animal a subi toutes sortes de tortures (pardon la SPA) : mâché, traîné par terre, vivant de multiples aventures à l’instar de l’héroïne de la série Martine : le zèbre à la plage, le zèbre en poussette, le zèbre sur un tracteur… débordant d‘ingéniosité pour faire sourire ma petite fille. Un sacré loostic ce Mister Zèbre ! Avec un seul petit problème : Monsieur Zèbre étant rare sur le marché, il connaît une hygiène lamentable. De blanc, il est devenu jaune.

Voir Aussi

Cela faisant 6 mois qu’il est entré dans nos vies, il n’a pas encore eu droit à un seul bain ! Triste, me direz-vous.
Oui mais voilà à l’approche de Noël, le cadeau idéal se nomme zèbre. Et là, re-casse tête. Donner un compagnon de jeu à Zèbre Ier est loin d’être facile. Certes, le choix de cet animal peut paraître incongru, mais bon, pourquoi pas un zèbre après tout ? Heureusement, une grande marque de jouets a dû lire dans mes pensées.


Ce zèbre là n’est point chinois mais bien made in France. Zèbre Ier va donc pour Noël enfin pouvoir se faire une toilette et se mettre sur son 31 pour le réveillon. Quant à Zèbre II, il est  rigolo, lui aussi, un peu plus imposant que son acolyte, et tout doux.

Emballé dans son papier scintillant, il attend avec impatience au pied du sapin de terminer dans la bouche de ma fille et de rencontrer Zèbre Ier qui pourra lui narrer toutes ses folles aventures. Et j’ai bien hâte de voir les yeux de ma fille lorsqu’elle découvrira son premier cadeau de Noël.  Alors certes, j’ai galéré pour trouver des zèbres mais maintenant, je suis fière d’en avoir deux à la maison.

Prochaine étape : le zoo pour partir à l’assaut des vrais zèbres cette fois !


Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire