Neufmois.fr » Mon bĂ©bĂ© » Ma vie de maman » En forme aprĂšs bĂ©bé !

En forme aprÚs bébé !

MĂȘme si bĂ©bĂ© a besoin de nous, il faut aussi trouver le temps de s’occuper de soi !

 

Le courant passe !

Une méthode récente d’électrostimulation (combipanty) pendant l’effort permet de perdre ses rondeurs après bébé. 100% des fibres musculaires sont stimulées contre 70% sans électrostimulation. Outre un remodelage du corps, cela améliore la circulation sanguine. Et donc la cellulite. Le bon rythme : deux séances de 20 min par semaine pendant 5 semaines et ensuite une séance par semaine. 
 

Rééducation périnéale

File d’attente au supermarché ? On en profite pour contracter le périnée afin de réactiver la circulation sanguine entre le haut et le bas du corps. Genoux légèrement fléchis, on bascule le bassin vers l’avant. On inspire, on contracte le périnée en rentrant le ventre. On tient 5 secondes, on relâche en expirant. Et rebelote… comment ça, c’est déjà notre tour ?
 

On est chocolat !

On allaite et les médocs, quand on tousse, c’est prohibé ! Croquer un carré de chocolat noir à 70% serait plus efficace que de prendre un sirop à la codéine. Parce que le cacao contient de la théobromine, aux effets antitussifs plus avérés que ceux de la codéine. Alors, si c’est pour la bonne cause… 
 

Attention, ça pique ! 

L’acupuncture en suites de couches est parfois indiquée en cas d’œdème, d’hémorroïdes et même d’engorgement des seins pendant l’allaitement. Mais attention : cela ne doit pas être effectué hors du cabinet médical du médecin ou de la sage-femme ! Des cas de contamination par le virus de l’hépatite B ont été signalés suite à des actes pratiqués par des non-médecins, qui réutilisaient les aiguilles à usage unique. 
 

2 bonnes résolutions à suivre

Une cure de ginseng et de gelée royale pendant trois semaines, il n’y a pas mieux pour barrer la route aux infections hivernales (et protéger bébé). Selon un sondage récent, 20% des femmes de 16 à 60 ans n’ont pas consulté de gynéco depuis deux ans : nous, le frottis, on n’oublie pas ! 

À lire absolument