Neufmois.fr » Mon bĂ©bĂ© » Ma vie de maman » Moi, maman d’une famille nombreuse

Moi, maman d’une famille nombreuse

Maman pour la premiĂšre fois Ă  17 ans, Leila a toujours su qu’elle n’aurait pas un, ni deux enfants, mais bien plus. Enceinte de son sixiĂšme bout de chou, cette jeune mĂšre de 32 ans nous raconte pourquoi ĂȘtre maman d’une famille nombreuse compte plus que tout pour elle. Est-ce compliquĂ© de gĂ©rer toute cette petite tribu ? Pourquoi donc avoir une famille nombreuse est une magnifique aventure selon Leila ? TĂ©moignage.

Maman pour la premiĂšre fois…. trĂšs jeune

J’ai rencontrĂ© le papa de mes trois premiĂšres filles trĂšs jeune. A cette Ă©poque, nous avions dĂ©jĂ  l’envie trĂšs forte d’avoir un enfant mĂȘme si nous n’avions que 17 ans. Comme quoi Ă  cet Ăąge-lĂ , on ne pense pas forcĂ©ment qu’aux sorties entre copines au centre commercial ou aux parties de jeux vidĂ©os entre garçons. TrĂšs vite (dĂ©cidĂ©ment!), est arrivĂ©e notre deuxiĂšme puis notre troisiĂšme fille. Et cela, toujours par choix. J’avais en effet l’envie trĂšs forte de d’avoir autour de moi beaucoup d’enfants, de rires, de petits bouts et de leur offrir Ă  tous beaucoup d’amour, ainsi qu’une vie meilleure que celle que j’ai pu avoir Ă©tant plus jeune. J’ai ce besoin fortement ancrĂ© en moi de porter la vie. Je trouve cela Ă©mouvant et magique.

Ma nouvelle et seconde vie de femme

SĂ©parĂ© de mon premier conjoint, j’ai refais ma vie avec un nouvelle homme, un nouveau duo, avec ce besoin en moi d’avoir Ă  nouveau d’autres enfants. TrĂšs vite, nous avons donc agrandi la famille. Je savais que cet homme serait un bon pĂšre et qu’il accepteraient mes trois poupĂ©es alors qu’il n’avait que 20 ans. Il les aimes autant que ses propre enfants. Avoir des petits avec lui Ă©tait une Ă©vidence. Aujourd’hui, il est tout de mĂȘme bon de savoir que mes filles voient toujours leur papa et que ce dernier s’en occupe trĂšs bien aussi. RĂ©sultat, elles ont deux super papas !

Être maman d’une famille nombreuse

Cette situation procure une sensation de joie et de fiertĂ©. Regarder mes enfants et me dire que quoi qu’il m’arrive dans la vie, eux seront toujours lĂ  ainsi que l’amour que j’ai pour eux. Ils sont aujourd’hui le vĂ©ritable moteur de ma vie. Je suis comblĂ©e grĂące Ă  ma famille.

Toute une organisation

Être mĂšre d’une famille nombreuse demande une organisation vraiment intense. C’est un vrai mĂ©tier Ă  temps plein. Lessives, douches, repas, courses , mĂ©nage, tout est programmĂ© d’avance et dans les moindre minutes. Je gĂšre tout cela avec mon mari qui est heureusement trĂšs prĂ©sent dans cette petite vie de famille ! Le temps dans la salle de bain est minutĂ©. Chacun range sa chambre et les repas sont pris en deux fois, les enfants puis nous ensuite, une fois que tout est redevenu calme. Il y a aussi des rĂšgles Ă  respecter et des horaires Ă  ne pas entraver, surtout la semaine lorsqu’il y a Ă©cole. Les week end et les vacances sont plus zen, chacun a le droit a son petit film le soir dans sa chambre ou peut faire ce qu’il aime. Cette façon de procĂ©der laisse un peu de temps pour chacun, surtout pour moi et mon mari.Mes conseils pour gĂ©rer cet emploie du temps intense ? Faites chaque chose en temps et en heure, profitez que les enfants soit a l’Ă©cole pour faire les courses et vous dĂ©barrasser du mĂ©nage. Pensez la veille a ce que vous allez cuisiner. Bien Ă©videmment, c’est un choix de vie et une organisation importante .

Une vie de famille compliquée ?

Il ne faut jamais baisser les bras mĂȘme si vous ĂȘtes fatiguĂ©e ou malade. Une mĂšre de famille nombreuse ne peut pas se permettre de rester Ă  rien faire. Il y a toujours un enfants qui a besoin de quelques chose. Il faut savoir ĂȘtre a l’Ă©coute de chacun et ce avec des Ăąges diffĂ©rentes Ă  gĂ©rer. On ne s’occupe pas d’un ado de 15 ans comme d’un enfant de 5 ans. Il arrive aussi, et bien souvent, de ne pas toujours pouvoir faire ce qu’on aimerait faire. Et puis il faut ĂȘtre capable de prendre en charge les finances, de ne pas dĂ©passer les budgets que l’on s’est fixĂ©, pour les vacances par exemple. On ne peut pas tout se permettre mĂȘme si nous arrivons, et heureusement, Ă  faire plaisir. Cet Ă©tĂ© par exemple, nous les avons emmenĂ© au parc Disneyland. Tout avait Ă©tĂ© prĂ©vu bien Ă  l’avance. RĂ©sultat, tout le monde Ă©tait super heureux.

On ne s’ennuie jamais

Ce qui est chouette avec la vie de famille nombreuse est que l’on a besoin de personne pour ĂȘtre entourĂ©. Nous pouvons organiser de superbes fĂȘtes de NoĂ«l ou d’anniversaire ! Nous ne nous ennuyons jamais. Aujourd’hui, beaucoup de gens autour de moi sont admiratifs de cette vie. C’est beau une famille nombreuse ! Je me dis que dans quelques annĂ©es ce sera un pur bonheur de tous les voir adultes et Ă©panouis autour de moi , et de me dire : c’est moi et mon mari qui sommes Ă  l’origine de ce grand bonheur .

Si c’Ă©tait Ă  refaire ?

Je le referai sans aucun doute ! Je ne regrette pour rien au monde mes enfants , mon mode de vie actuel. Sans eux ma vie n’aurait pas le mĂȘme sens. Ils sont mon but, ce qui me donne la joie et le bonheur de me rĂ©veiller chaque matin. Je les aimes tous tellement. C’est une merveille d’ĂȘtre maman.

Un p’tit nouveau ?

Un petit bĂ©bĂ© sera bientĂŽt des nĂŽtres, en avril prochain. Tout le monde est heureux. Quant au sexe du petit ? Nous apprendrons cela plus tard. Ce n’est pas le plus important mĂȘme si le papa et notre garçon veulent un nouveau petit bonhomme car les filles sont en forces chez nous ! Les filles, devinez, veulent une petit sƓur. Quant Ă  moi, peu m’importe, je suis encore une fois heureuse de donner Ă  nouveau la vie pour la sixiĂšme fois.

À lire absolument