Comment protéger bébé des bobos de l’été ?

À vous les vacances, la plage, la bronzette, le soleil, la mer et le farniente… Enfin si votre bout de chou veut bien vous laisser tranquille sur votre serviette quelques minutes. Car lui il a atelier château de sable et a besoin d’une assistante au taquet ! Pour être une assistante de choc, avant de se mettre à confectionner des châteaux de princesse on protège bébé des allergies, des piqûres en tout genre et des chutes sur la plage…

 

Il est donc important de bien connaître ses ennemis pour mieux lutter contre les méchants envahisseurs. On fait donc un point sur les petits tracas de l’été… et les remèdes à connaître avec notre pédiatre Andréas Werner.

Il y a la plage, le soleil… et les bobos ! Exit l’insouciance lorsque vous partez avec bébé, qu’il s’agisse de destinations « playa » ou bien à la montagne ! Mieux vaut anticiper, prévoir son kit de secours et sa trousse à pharmacie avec quelques produits de base, des indispensables en cas de soucis. Avant de partir, le mieux est encore de consulter votre pédiatre et de demander conseil à votre pharmacien pour avoir quelques médicaments de secours à votre disposition de manière immédiate.

 

Attention à la chaleur

En période de forte chaleur, faites très attention à votre bébé. Evitez de sortir aux heures les plus chaudes, là où le coup de chaleur est le plus important et les rayons UV les plus intenses et dangereuses, soit entre 12 heures et 16 heures. De même, évitez de laisser votre enfant dans des endroits confinés : pièce trop chaude, tente ou chambre mal aérée. Il peut devenir somnolent, abattu ou au contraire avoir une brusque montée de température. Ces symptômes doivent vous alerter car votre bébé risque la déshydratation. D’où l’importance de donner régulièrement à boire à votre enfant, de lui protéger la tête avec un chapeau, et de le mouiller régulièrement.

 

Halte aux moustiques et autres insectes

Fléau des vacances, surtout si vous résidez en bord de mer, les moustiques ! Eh oui, ces petites bêtes ne manqueront pas de venir dévorer le corps bien charnu de votre enfant (bras et cuisses de bébé sont tentants !). Dans ce cas, si votre enfant a moins de deux ans, il faut acheter une moustiquaire traitée par un répulsif, les produits cutanés genre lotion anti-moustiques étant déconseillés. En revanche, vous pouvez vous faire prescrire (pas de bêtise avant d'avoir consulter le médecin) une pommade antihistaminique apaisante et un sirop. S’il s’agit de piqûres de guêpe ou d’abeille, vérifiez que le dard n’est pas resté. Si oui, il faut l’ôter avec une pince à épiler désinfectée. Si votre enfant est piqué au cou ou à la gorge, il faut consulter immédiatement, il peut développer des réactions allergiques très graves.

 

Gare aux méduses

Douloureuse, la piqûre de méduse peut entraîner des complications. Le remake de l’année des méduses ? Très peu pour vous… Rincez à l’eau de mer sans frotter la peau de votre bébé, appliquez ensuite du sable sur la brûlure ce qui permet de retirer les cellules urticantes. Désinfectez avec un antiseptique ou dirigez-vous vers les maîtres-nageurs de la plage. Et on file voir le médecin.

 

Aie les morsures

Chat, chien, lapin, de prime abord, ces animaux sont sympathiques et votre enfant a tendance à vouloir les caresser spontanément ! Et là, c’est le drame ! Il se fait mordre ! Rincez la plaie à l’eau claire et nettoyez avec du désinfectant en protégeant avec une compresse stérile. Surtout, allez voir le médecin, car votre enfant devra sans doute recevoir certains vaccins. En cas de morsure de serpent, vous devez vous rendre aux urgences, appeler les pompiers. N’aspirez jamais la plaie. Nettoyez avec de l’eau et du savon et attendez les secours.

 


Un problème digestif ?

Conséquence du changement, votre bébé peut faire une gastro ! Les voyages ont tendance à fragiliser et perturber l’équilibre des tout-petits. Constipation ou au contraire gastro-entérite, votre enfant peut alors souffrir de troubles du transit et il faut surveiller de près les selles de bébé. Si ce dernier a moins de 3 mois et qu’il présente un comportement inhabituel (fièvre, abattement), il faut consulter d’urgence. Sinon, prévoyez des solutions à reconstituer pour le réhydrater. Pour cela demander conseil à votre médecin avant de partir.

 

Bébé a le mal des transports

Le mal des transports… Un grand classique ! Alors quand 10 heures de voiture vous attendent ! Autant dire que c’est un véritable fléau pour vous… et l’enfant ! Chaleur, stress, fatigue peuvent provoquer des malaises. Donnez un repas léger à votre enfant une heure avant le départ, et donnez-lui un comprimé homéopathique la veille. Pendant le voyage, aérez régulièrement et faites des pauses surtout (même pour vous de toute façon c'est obligatoire) ! Evitez les brusques changements de rythme et les coups de frein violents ! Le vomi dans la voiture pendant 10 heures, ce n’est pas très agréable je vous le garantie !

 

Des boutons partout ?

Votre enfant se met à bourgeonner de partout ? Il peut s’agir de boutons de chaleur, liés aux frottements combinés de la crème solaire, du sable et de l’eau de mer ou d’une lucite estivale, l’allergie qui apparaît après deux jours de plage et qui démange… Choisissez une crème solaire avec écran minéral et lavez régulièrement votre enfant à l’eau douce pour le soulager.

Parée pour vos vacances ? Et si vous avez le moindre doute, consultez le médecin sur place !

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire