Mon enfant a une dent de lait cassée : que faire ?

Un accident est vite arrivé ! En cas de chute sur les dents, une dent de lait peut vite se casser ou se déplacer. Il ne faut alors pas prendre cette situation à la légère, sous prétexte que ce ne sont que des dents de lait. Petite explication…

 

Premier réflexe : prendre soin de la dent

Si une dent de lait se déchausse puis tombe, il faut récupérer la dent, la rincer sans toucher la racine, puis la mettre dans du sérum physiologique ou du lait pour la transporter. Si l’enfant est suffisamment grand, enveloppez-la dans une gaze et mettez-la dans sa bouche. La salive va permettre de conserver la dent dans de bonnes conditions. N’essayez pas de remettre une dent perdue ou déplacée. Seul le dentiste peut prendre cette décision.
 

Deuxième réflexe : consulter immédiatement un spécialiste

Ne perdez pas de temps. Rendez-vous aux urgences ou chez un praticien qui vous prendra en urgence. Il décidera si la dent de lait gêne ou pas la croissance de la dent définitive. En cas de dent cassée, un simple polissage de l’émail peut être envisagé. Des soins plus importants sont à prévoir si le nerf est atteint. En cas de blessure des gencives ou des mâchoires, consultez aussi un spécialiste.


Soyez patient

Les soins prodigués ne vont pas tout régler tout de suite. Une dent hors de son emplacement normal met 2 à 8 semaines pour se repositionner correctement. Veillez à ce que votre enfant ne fasse pas subir trop de stress à sa dentition en lui faisant  manger des aliments mous et faciles à mastiquer. Dans ces cas précis, la tétine est peu recommandée. Il vous faudra aussi être attentif au moindre signe d’infection (gonflement, rougeur, douleur) afin qu’une parodontite ne se développe pas. Prévoyez des visites de contrôle régulières pendant plusieurs mois. 

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire