Neufmois.fr » Mon bĂ©bĂ© » Ma vie de maman » Mon sac Ă  main : ce nid Ă  microbes !

Mon sac à main : ce nid à microbes !

Sortir sans mon sac ? Jamais ! Notre sac à main, c’est un peu l’extension de notre bras, notre kit de survie, notre maison. En temps que maman, ce sac devient d’autant plus indispensable lorsqu’il se transforme en sac à langer, garde-manger et autres merveilles


Jean Cau, journaliste et écrivain français, écrivait à ce sujet : « Le sac à main des femmes est une véritable boîte à outils, comme en trimballent les pompiers. Et toute la journée, dès qu’elles ont un moment, elles réparent ». Seulement voilà, notre kit de survie s’avère être également notre meilleur ennemi : un véritable nid à microbes, pire que des toilettes publiques ! Quand on vous dit qu’il faut se méfier même de ses amis…

 
Une étude publiée par l’organisme britannique Initial Washroom Hygiene a révélé la semaine dernière qu’une femme (par le biais de son sac à main) concentrait plus de bactéries qu’une lunette de WC public ! Menés principalement sur les sacs à main d’employées de bureaux et leur contenu, ces travaux ont mis en évidence la forte présence de microbes sur des objets insoupçonnés tels que votre crème pour les mains ou votre poudrier. 
 
Autre révélation : les sacs en cuir favoriseraient davantage la prolifération de bactéries et leur diffusion, compte tenu de leur texture spongieuse. Il faudrait donc les nettoyer plus régulièrement (ce qu’on fait déjà toutes spontanément, mais oui bien sûr) pour éviter de se balader avec un (très élégant) nid à microbes. 
 
Selon Peter Barratt, directeur technique de l’étude « les sacs à mains sont en contact permanent avec nos mains et avec une multitude de surfaces différentes, ce qui accroit le risque de transfert de germes, plus particulièrement lorsque ces sacs sont rarement nettoyés. Une fois les bactéries sur le sac, elles se diffusent rapidement via nos mains vers d’autres surfaces. Il est donc essentiel de se laver les mains régulièrement et de bien nettoyer son sac pour prévenir le développement de microbes ». 
 
Mesdames, à vos savonnettes ! 
 
(Vous pouvez aussi utiliser des lingettes antibactériennes, plus pratiques mais pas très écolo. Promis, ça reste entre nous). 

À lire absolument