Que faire en cas d’étouffement de bébé ?

Dans les cas d’étouffement, quelques techniques de secourisme peuvent éviter le pire à Bébé. Avant un an, c’est à vous à passer à l’action ! Voici un petit précis de gestes précieux.

Les causes de l’étouffement

Il suffit d’une cacahuète appétissante, d’un bonbon attrayant ou d’une petite pièce de jouet de couleur vive pour que le bébé de moins d’un an le mette à la bouche. Faites aussi attention aux billes, pièce de monnaie et boutons. Ces objets peuvent obstruer les voies aériennes (larynx, poumons). Évitez aussi les aliments trop gros avant 18/24 mois, qui facilitent une « fausse route »

Votre enfant s’étouffe mais tousse

Si une série de toux ne fait pas décoincer l’intrus, le petit enfant peut s’affoler et commencer à étouffer. Si l’objet n’obstrue pas complètement, l’enfant peut faire passer un peu d’air et continuer à tousser ; son visage rougit. Il faut le laisser expulser le corps étranger seul. Une intervention de votre part pourrait coincer l’objet.

L’étouffement sans toux

Dans le cas d’un étouffement total, l’enfant bleuit et ne peut plus s’exprimer. La perte de connaissance peut être très rapide. Il faut alors intervenir (au contraire d’une obstruction partielle) et réaliser très rapidement des manœuvres de réanimation cardio-pulmonaire (RCP).

Premiers gestes : les 5 tapes dans le dos


La manœuvre de Heimlich, geste de base du secourisme, ne convient pas aux bébés de moins d’un an : ils sont encore trop fragiles pour subir sans dommages une compression brutale de la partie supérieure de l’abdomen.
– Prenez le bébé et positionnez-le à plat ventre sur votre avant-bras : son visage doit être tourné vers les sol, plus bas que le reste du corps.
– Placez vos doigts autour de la bouche pour bloquer l’enfant. N’appuyez pas sur la gorge.
– Donnez alors 5 tapes avec l’autre main, entre les omoplates.
Cette méthode permet une expulsion de l’objet intrus.

Deuxième étape : les compressions thoraciques

– Si les tapes n’ont pas permis une expulsion, changez votre position : vos 2 avant-bras enserrent bébé, tête inclinée vers le sol.
– Retournez-le en le tenant fermement sans qu’il se contorsionne, il garde la tête en bas : son dos est contre vos genoux.
– Effectuez 5 compressions thoraciques. Positionnez deux doigts sous une ligne imaginaire reliant les deux mamelons du bébé, dans l’axe du sternum : vous devez appuyer vers l’intérieur, puis vers la tête. Vous pouvez effectuer 5 compressions, en arrêtant dès que l’objet étranger est expulsé. Attention à ne pas renfoncer cet objet en le retirant de la bouche avec vos doigts. Consultez immédiatement pour détecter d’éventuelles séquelles.

 

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire