Poussée dentaire bébé : comment le soulager ?

L’arrivée des premières quenottes est une étape très difficile pour un tout petit. Pleurs, rougeurs, perte d’appétit… Bébé souffre et vous ne savez pas comment le soulager. Café des Mamans vous explique comment aider votre bout de chou à traverser ce moment douloureux.

Les signes annonciateurs

La poussée dentaire s’annonce souvent en fanfare. Votre tout petit a tendance à baver abondamment, à mâchouiller tout ce qu’il trouve, à beaucoup pleurer, ses selles sont molles, ses fesses et ses joues sont toutes rouges, il se réveille souvent la nuit et manque d’appétit… Tous ces signes annoncent une nouvelle étape dans la vie de bébé. Il est en effet temps pour votre enfant de faire ses dents. Environ 20 dents de lait vont alors prendre place dans sa bouche entre son 6e mois et ses 2 ans et demi. Et généralement c’est une incisive qui sort en guise de première dent. Cependant, chez certains enfants les premières quenottes n’apparaissent qu’à l’âge d’un an. Mais rassurez-vous cela n’a rien d’inquiétant.

Comment soulager la douleur ?

Pensez aux anneaux de dentition

Bébé pourra les mâchouiller autant qu’il veut sans risque d’irritation. Très pratiques, ces petits anneaux sont  parfois dotés d’un liquide apaisant, qui une fois passé au réfrigérateur soulage l’enfant par le froid. Le froid va alors rétracter les vaisseaux sanguins dilatés par l’inflammation. Résultat, il va pouvoir momentanément apaiser la douleur en agissant comme un anesthésique. Vous pouvez aussi donner à bébé quelque chose à mordiller pour soulager ses gencives comme une croûte de pain ou une biscotte.

Massez-lui le corps

Vos caresses le soulageront et l’aideront à oublier la douleur.

Massez-lui la gencive

Avec le bout du doigt et un peu de baume gingival, massez-lui la gencive à l’endroit où la dent pousse. L’action conjointe du baume et du massage est un excellent moyen de diminuer la douleur.


Recourez à l’homéopathie

Consultez votre pharmacien. Il pourra vous prescrire un traitement homéopathique comme la chamomilla. Celle-ci peut être très utile pour soulager votre bout de chou.

Si la douleur persiste

Demandez conseil à votre pédiatre qui pourra vous proposer un peu d’aspirine ou de paracétamol en dosage pour tout petit.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire